LA COUPE MENSTRUELLE

POUR VOTRE SANTÉ ET CELLE DE LA PLANÈTE

Ce sujet est souvent tabou, il met mal à l’aise, ou fait sourire pour certains. Mais croyez-nous, il est pourtant bien plus grave que vous ne le pensez. 

On ne va pas y aller pas quatre chemins, les protections hygiéniques ne sont pas franchement écologiques. Bien sûr, elles sont indispensables, mais à quel prix ?

45 milliards de serviettes et tampons hygiéniques sont consommées chaque année dans le monde. Il faut en moyenne 500 ans pour que ceux-ci se dégradent entièrement. Selon Greenpeace, cette industrie est l’une des plus polluantes qu’il soit. 

Nous allons donc vous parler de l’impact des protections hygiéniques sur la planète, votre santé et votre porte monnaie. Enfin, nous vous montrerons le chemin vers une solution beaucoup plus écologique et hygiénique qui est la coupe menstruelle (ou Cup).

« 500 ANS, C’EST LE TEMPS QUE MET UNE PROTECTION HYGIÉNIQUE JETABLE À SE DÉGRADER ENTIÈREMENT. »

TROIS RAISONS D’ARRÊTER LES PROTECTIONS HYGIÉNIQUES JETABLES

 

 

1 / L’HYGIÈNE INTIME, UN GOUFFRE FINANCIER

 

Malgré le fait que la « Taxe tampon » ai été voté, les protections hygiéniques représenteraient en moyenne 650€ de dépense annuelle, soit 23 500€ au cours de la vie d’une femme (source : étude britannique parue dans le Huffington Post). Cette dépense concerne tous produits hygiéniques confondus et soins annexes.

 

2 / LE TAMPON HYGIÉNIQUE, UN PRODUIT MORTEL

 

Les protections ont beaucoup évoluées depuis leur création. Pour cela, les industries ont du faire preuve d’imagination pour éradiquer la concurrence. Des produits plus absorbants, plus confortables, moins contraignants. Résultat ? Ils sont truffés de produits chimiques réellement dangereux, voir tout simplement mortels. Quoi, vous ne le saviez pas ? C’est normal, il est impossible de trouver la compositions de ses produits « hygiéniques » sur leur boîte d’emballage.

 

Voici la composition d’un tampon hygiénique que vous trouverez dans tout commerce, ou dans votre salle de bains :

  • Polyacrylate de sodium : Lui, vous pouvez le remercier, il est celui qui absorbe tout. Grâce à celui-ci, le tampon est capable d’absorber jusqu’à 800 fois son poids. Malheureusement, il est également à l’origine du syndrome du choque toxique : Propagation de staphylocoques dorées dans votre corps. Ce syndrome a été mis au grand jour en 2015 par une parisienne de 19 ans, touchée par l’histoire du mannequin Lauren WASSER qui a perdu une jambe suite à cette maladie. Elle a ensuite lancé une petition afin de prévenir la marque Tampax, des effets secondaires. Cette maladie reste rare mais est principalement causée par l’absorption du polyacrylate de sodium par les paroies vaginales.
  • Le coton : pourtant sain par son aspect, il est principalement cultivé à grand renfort de pesticides.
  • La viscose qui est le composant principal du tampon. Un composent 100% synthétique.
  • Le petit plus : Aluminium, Alcool, additifs de parfum particulièrement irritants, hydrocarbures, pesticides.
  • Finissons par le meilleur : Le blanchiment de ceux-ci (qui n’est absolument pas nécessaire, mais seulement ici pour renforcer l’image de pureté du produit), laisse des traces de Dioxine. Vous savez ce qu’est la dioxine ? D’après Greenpeace, « la dioxine est l’une des substances synthétiques les plus toxiques jamais étudiée ». L’impact sur la santé est plutôt impressionnant car il serait la cause de l’endométriose, de dysfonctionnements des ovaires. Il multiplierai également les risques de ne pas mener une grossesse à terme, ainsi qu’un changement hormonal et des risques de cancer.

Ces produits sont également présents dans la plupart des mouchoirs, serviettes hygiéniques, certaines couches de bébé..etc.

Ces produits toxiques s’amplifient au contact de la paroi vaginale qui est très absorbante. Le problème est que notre corps ne sait pas rejeter ces produits. Ils s’accumulent donc durant toutes ces années et créent les maladies cités ci-dessus.

Pour plus d’informations sur les composants des protections hygiéniques, vous pouvez jeter un oeil à la liste complète des matières utilisées, édité par 60 millions de consommateurs et mise à jour récemment. Voir la liste.

 

3 / L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES PRODUITS HYGIÉNIQUES JETABLES

 

En introduction, nous vous parlions du nombre de protections hygiéniques jetables utilisées par une femme au cour de sa vie. Imaginez l’impact qu’ont ceux-ci sur l’environnement. Multipliez 45 milliards par le nombre d’années où une femme a besoin de protections hygiéniques, multipliez le par 500 années pour qu’ils se dégradent. Imaginez maintenant l’impact qu’a ce produit sur la planète !

De plus, malgré les interdictions, nombreuses sont les protections jetées directement dans les toilettes. Or, ce geste a un impact immense sur notre écosystème.

La fabrication de ceux-ci engendre également une pollution monstrueuse. Pour la stérilisation des produits, de nombreux produits chimiques sont utilisés. Pour la coloration des serviettes et tampons, du chlore est également utilisé.

Même si certains tampons se disent 100% cotons, c’est la plante qui demande le plus d’eau pour sa culture : entre 7000 et 29 000 litres d’eau sont utilisés pour produire 1 kilo de coton. De plus, la culture du coton consomme 25% des pesticides utilisés dans le monde.

Les protections hygiéniques sont principalement composées de viscose et de plastique, dont nous avons pas besoin de vous détailler l’impact que ceux-ci ont sur la planète.

Il faut également savoir qu’un tampon ou une serviette met autant de temps qu’une bouteille plastique pour se dégrader totalement, soit 500 ans. Ces produits n’étant pas recyclables, ils sont soit incinérés, soit… enterrés !!!

Les protections hygiéniques sont donc un gouffre financier, un danger réel sur la santé des utilisateurs, et représentent l’une des industries les plus polluantes au monde.

Quelles sont donc les solutions écologiques, économiques et hygiéniques disponibles aujourd’hui ?

LA CUP, OU COUPE MENSTRUELLE

 

QU’EST-CE DONC ?

 

La coupe menstruelle est une petite révolution dans l’industrie de l’hygiène féminine. Pourquoi ? Grâce à son système simple d’utilisation, réutilisable et en silicone (validé pas le corps médical), celle-ci est économique, écologique et se soucie de la santé de ses utilisatrices.

Son fonctionnement est simple, il suffit de la positionner dans le vagin afin qu’elle puisse recueillir les flux de la menstruation.

Elle a été étudiée pour ne pas glisser et ne pas déranger dans les mouvements. Elle a la forme d’un petit conne muni d’une petite tige qui permet de la retirer facilement. Elle mesure entre 40mm et 60 mm de diamètre, selon la taille. Elle doit être vidée toutes les 12h au maximum.

1 / AVANTAGE ÉCONOMIQUE :

Cette pure merveille est réutilisable pour une durée de 10 ans ou 5 ans selon les modèles. En effet, sa composition en silicone la rend lavable facilement. Celle-ci a un prix moyen compris entre 13€ et 30€ (soit l’équivalent de deux ou trois boîtes de tampons). Prenez alors vos dépenses annuelles en serviettes ou tampons hygiéniques et multipliez les par 10.

Intéressant non ?

 

2/ LA CUP PREND SOIN DE VOUS ET DE VOTRE SANTÉ

 

La cup est faite en silicone ou TPE, différents selon les marques, mais toujours en accord avec le respect de votre flore vaginale. Par son fonctionnement simple et différents des absorbants hygiéniques, la coupe menstruelle évite ainsi les mycoses et mauvaises odeurs. Comment ? Car elle ne maintient pas l’humidité au contact du vagin.

Sa composition vous évitera ainsi les allergies et sécheresses vaginales liés aux produits toxiques et « super-absorbants » utilisés pour les tampons et serviettes.

Ils sont bien loin tous les dangers de la dioxine, viscose et autres substances chimiques, vous ne trouvez pas ?

3/ UN GRAND GESTE ÉCOLOGIQUE 

 

Malgré le fait qu’elle soit fabriquée en silicone elle a tout pour plaire à notre chère planète ! Elle peut durer jusqu’à 10 ans, est lavable et réutilisable. Vous n’aurez pas besoin d’utiliser de produits chimiques pour la stériliser, seulement un bon nettoyage avec de l’eau bouillante fera l’affaire.

Fini donc les produits jetables qui polluent. Avec la Cup, vous avez une idée de ce qu’elle deviendra dans 10 ans. Puisque c’est la durée de celle-ci !

 

4/ COMMENT CHOISIR SA CUP ?

 

 Il existe souvent 2 tailles dans la plupart des marques disponibles :

– Une petite taille dédiée aux jeunes femmes de leurs premières règles à leur 30 ans environs. Cette taille est également préconisée pour les femmes ayant accouché par césarienne.

– Une grande taille pour les femmes ayant plus de 30 ans et ayant des règles abondantes, ainsi que pour les femmes ayant accouché par voie basse.

Voilà les éléments qui vous serviront à choisir votre coupe !

5/ QUELLE MARQUE CHOISIR ?

 

La plupart des cup disponibles sont fabriquées en France (ce qui est un avantage supplémentaire concernant l’empreinte carbone).

Chez Smart Planète, nous avons recueillie les informations afin de vous proposer les trois marques qui semblent, pour nous et pour leurs utilisatrices, les meilleurs du marché :

 _____________________________

FLEURCUP

Née d’une fabrication française, c’est la numéro un des ventes. Et pour cause, elle est également la plus appréciée : 4,5 étoiles sur 5 pour plus de 180 utilisatrices.

Elle est fabriquée en silicone médical, ne contient aucun produit toxique, est sans parfum et donc sans risque d’allergie.

Plus d’informations ici.

 _____________________________

MISSCUP

Elle est fabriquée également en France, livrée avec une pochette lavable en toile de jute.

Disponible en 2 couleurs : Classic / Rose

Plus d’informations ici.

_____________________________

MELUNA 

Celle-ci est fabriqué en Allemagne, mais nous vous la proposons car elle dispose de trois tailles, dont une intermédiaire pour les personnes qui se situeraient entre deux.

La tige est fabriquée en TPE médical (Thermoplastique Elastomère).

Hypoallergénique, Cette coupe menstruelle ne contient aucun agent blanchissant, agent déodorant, parfum ou gels absorbants. C’est également la seule cup fabriquée sans PVC, Silicone, Latex, Protéines et est donc anti-allergène.

Plus d’informations ici.

Partagez cette infographie 

Copiez le code ci-dessous et intégrez-le à votre article :

<a href=’https://www.smartplanete.org/soins-et-beaute-naturels/la-coupe-menstruelle-pour-votre-sante-et-celle-de-la-planete/’><img src=’https://www.smartplanete.org/wp-content/uploads/2017/05/Comparaison-cup-tampon.jpg’ alt=’Comparaison de la coupe menstruelle et du tampon par SmartPlanete.org’ width= »  border=’0′ /></a>

_____________________________

Pour finir voici l’avis d’une Gynécologue sur la coupe menstruelle :

Ne pensez-vous pas qu’il serait temps de changer sa protection pour la planète et surtout pour votre santé ?

N’hésitez pas à en parler autour de vous et à partager un maximum afin de diffuser le message aux femmes qui n’ont pas encore eu échos des dangers des protections hygiénique jetables !

 

À bientôt !

L’équipe SmartPlanete

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

La coupe menstruelle, pour votre santé et celle de la planète

Les protections hygiéniques sont une catastrophe pour votre santé et celle de notre chère planète. Il est devenu indispensable pour vous mesdames de passer à la coupe menstruelle. Elle est économique, écologique et protège votre fleur vaginale.
Lire l'article

Bienfaits du thé : anti cancer et anti-rides

Découvrez les bienfaits du thé, un actif naturel anti ride et anti cancer grâce à ses nombreuses vertus biologiques !
Lire l'article

Produits cosmétiques naturels

Les produits de beauté sont nocifs pour l'homme et pour la planète. Nous vous donnons les solutions pour contrer le mouvement.
Lire l'article
Share This