BIENFAITS DU THÉ

ANTI-CANCER & ANTI-RIDE NATUREL

Tous les thés, qu’ils soient noirs, verts, ou blancs, sont issus du même arbre. Le mode de récolte et de préparation donne naissance aux quelques 3000 types de thés bus dans le monde. On l’apprécie pour son goût délicat, mais aussi pour ses propriétés antioxydantes reconnues, qui permettraient de prévenir cancers et maladies cardio-vasculaires. En cosmétique, le thé vert est utilisé pour ses vertus astringentes et antirides.

QUELQUES CHIFFRES

Le thé est la boisson la plus consommée dans le monde, après leau. Chaque seconde, ce sont 15.000 tasses de thé qui sont bues! La France, avec ses 250g de thé (en feuilles ou en sachets) consommés par personne et par an, est plutôt une petite consommatrice de thé, surtout par rapport aux Irlandais (3kg/personne/an).

PROPRIÉTÉS ANTI-OXYDANTES DU THÉ

Le principal atout du thé pour notre santé, cest sa richesse en antioxydants, surtout pour le thé vert: polyphénols, tanins, flavonoïdes, théophylline, théobromine, acide gallique et épigallocatéchine. Cette large palette de substances anti-oxydantes confère au thé des vertus protectrices pour l’organisme:

Contre le cancer (prostate, œsophage, estomac, vessie, reins, pancréas) : prévention de lapparition des tumeurs, en limitant le développement des cellules tumorales. Lépigallocatéchine, notamment, inhibe les proliférations cellulaires anarchiques en induisant lapoptose, ou mort cellulaire, des cellules « anormales ». Les antioxydants empêchent également les cancers de se développer en limitant la formation des vaisseaux sanguins autour des tumeurs (action anti angiogénèse).

Protection du système cardiovasculaire : les antioxydants limiteraient le risque daccident vasculaire cérébral (AVC), dathérosclérose, de thrombose, dembolie, de cataracte et réduiraient lhypertension artérielle. Certaines études auraient également mis en évidence une réduction du taux de LDL-cholestérol (le « mauvais ») grâce à la consommation daliments riches en antioxydants (thé vert, jus de grenade, baies de Goji, cranberry, fruits rouges).

Le thé en cosmétique
Les antioxydants du thé protègent également la peau du vieillissement précoce. D’une part, ils empêchent la dégradation des acides gras poly insaturés qui constituent la membrane des cellules. D’autre part, ils protègent les cellules des attaques des radicaux libres (générés par les UV solaires, la pollution, le stress). Ce sont donc des nutriments anti-âge, souvent utilisés en cosmétique pour réduire les rides.

Le thé (surtout le thé vert) est également apprécié en soins de la peau pour ses propriétés astringentes et désinfiltrantes: il décongestionne le contour de l’œil, réduit les cernes et resserre les pores. On le trouve ainsi dans des lotions tonifiantes, des gels pour le contour des yeux, des produits anti-cellulite, des crèmes de jour…

LES DIFFÉRENTS TYPES DE THÉ

Tous les thés, verts, noirs, fermentés, fumés ou blancs (il en existe près de 3000 variétés!), proviennent du même arbre: Camellia sinensis, ou théier. Ce petit arbre au feuillage persistant pousse sous les climats chauds et humides d’Asie. Les différences de couleur et de goût sont dues aux conditions de culture (altitude, température, humidité, sol…), à l’âge des feuilles utilisées, à la période de cueillette, et au mode de transformation des feuilles fraîches (séchage, chauffage, torréfaction, fermentation…).

– Pour le thé vert, les feuilles sont brièvement séchées à haute température, puis roulées. La quasi totalité des antioxydants est ainsi préservée. On le dit pauvre en théine, et il peut être consommé le soir sans risque d’insomnies: en fait, il contient autant de théine que le thé noir, mais sa richesse en antioxydants tempère les effets de la théine.

– Pour le thé noir, les feuilles fraîches sont flétries, puis roulées, fermentées, et enfin séchées. L’oxydation des polyphénols au cours de la fermentation donne au thé son goût corsé. En Chine, le thé noir (qui nest noir que pour les Européens) est appelé thé rouge.

– Le thé rouge européen est généralement du Rooibos, qui n’est pas un thé à proprement parler. Il est issu d’un autre arbre, et sa consommation est courante en Afrique du Sud.

– Le thé noir-noir ou post-fermenté (c’est le thé noir des chinois… oui, c’est compliqué), ou Pu-Erh, est un thé noir qui a subi une seconde fermentation, non suivie d’un séchage. L’oxydation peut ainsi se prolonger durant plusieurs années. En Chine, il est conservé dans les caves, sous forme de galets compressés. C’est un thé rare et coûteux.

– Le thé noir fumé, ou Souchong, est préparé à partir de feuilles âgées, et dures. Elles sont roulées et torréfiées, puis fumées au feu de bois. Son goût est délicat et très particulier, et il contient peu de théine, contrairement aux thés noirs et verts.

– Le thé bleu-vert ou semi-fermenté, ou Oolong, se situe entre le thé vert et le thé noir: il n’a subi qu’une fermentation partielle.

– Enfin, le thé blanc est obtenu par séchage à basse température (au soleil, par exemple) des bourgeons non éclos, ou des très jeunes feuilles. Ce thé fin et subtil est très recherché.

Voici pour conclure, une vidéo qui résume tous ces bienfaits :

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Bienfaits du thé : anti cancer et anti-rides

Découvrez les bienfaits du thé, un actif naturel anti ride et anti cancer grâce à ses nombreuses vertus biologiques !
Lire l'article

Produits cosmétiques naturels

Les produits de beauté sont nocifs pour l'homme et pour la planète. Nous vous donnons les solutions pour contrer le mouvement.
Lire l'article

La coupe menstruelle, pour votre santé et celle de la planète

Les protections hygiéniques sont une catastrophe pour votre santé et celle de notre chère planète. Il est devenu indispensable pour vous mesdames de passer à la coupe menstruelle. Elle est économique, écologique et protège votre fleur vaginale.
Lire l'article