Suite à la hausse des prix des énergies fossiles et de leurs émissions de CO2 élevées, le monde commence à se tourner peu à peu vers les énergies renouvelables.

La recherche et la science s’investissent pour qu’elles deviennent notre futur. Parmi elles, se trouve l’énergie éolienne. Vous savez ces grandes structures blanches avec des pales ressemblant à des moulins… Représentent-elles une source d’énergie viable pour les années à venir ?

L’énergie éolienne permet d’économiser les énergies thermiques

 

Éolienne

MégaWatts

Maisons

LA PUISSANCE ÉOLIENNE PERMET DE PRODUIRE ET REVENDRE DE L’ÉLECTRICITÉ

 

Au niveau historique le vent a été l’une des premières sources d’énergie utilisée par l’humanité. Le cerf-volant ou encore le bateau à voile en sont des exemples. La plus ancienne technologie utilisant le vent est la marine à voile, employée en mer Egée à l’antiquité. Au 5eme siècle avant Jésus-Christ, les grecques et les égyptiens utilisaient l’ancêtre de l’éolienne pour moudre du grain et pomper de l’eau. C’était le moulin.

C’est lorsque la dynamo a été inventée en 1866, que le vent est devenu un élément pour produire de l’électricité. La dynamo est un système composé d’un générateur capable de transformer l’énergie mécanique en électricité. En 1888 naît alors la première éolienne. Son nom provient d’Eole, le dieu des vents dans la Grèce antique.

Le fonctionncement d’une éolienne est simple : grâce au vent qu’elles transforment en électricité. En effet, le rotor qui est composé de trois pales, transforme l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique. Puis l’aérogénérateur placé au sommet du mât, permet de convertir cette énergie mécanique en énergie électrique. La rotation des pales font tourner des aimants de l’aérogénérateur, créant alors de l’électricité.

L’electricité produite sera stockée généralement dans des batteries, puis sera acheminée jusqu’aux installations de EDF et enfin redistribuée dans nos foyers. Les éoliennes sont placées dans des lieux venteux et dégagés, lorsqu’il y en a plusieurs regroupé au même endroit c’est un parc éolien. Si nécessaire, elles peuvent alors être couchées lors de tempêtes ou cyclones pour éviter tout problème.

Actuellement l’énergie éolienne est l’énergie renouvelable la plus rentable. Elle permet de récupérer jusqu’à 59 % de l’énergie du vent, sans produire de déchets et sans risques majeurs pour l’environnement. Elle est également performante : une seule éolienne de 2 MW permet d’alimenter 2000 maisons en électricité et de les chauffer.

Aussi les particuliers comme vous et moi, pouvons choisir d’installer une éolienne dans notre jardin, une « éolienne domestique ». Ceci pour une autonomie de notre maison au niveau électrique et à long terme de faire des économies. Et si l’éolienne produit plus, il y a la possibilité de revendre l’électricité en excès à EDF sous certaines conditions. Elle sera ainsi redistribuée à d’autres foyers. On appelle cela le petit éolien, réservé aux particuliers et aux petites fermes.

DANS LES ANNÉES À VENIR, DE NOUVEAUX SITES ET PPROJETS, POUR PLUS DE PRODUCTION DE CHALEUR

 

Il y a des points négatifs aux éoliennes. Elles ne sont pas résistantes dans la durée. En effet, elles durent environ 20 à 30 ans et sont ensuite démontées. De plus, le vent soufflant par intermittence, elles ne produisent que durant 20 % de leur temps de fonctionnement. Par ailleurs, les vents qui dépassent 90km/h font qu’elles doivent être arrêtées. Elles ne peuvent résister à un vent violent et fonctionnent alors 1500 à 2000 heures par an.

Enfin, pour certaines personnes les éoliennes gâchent le paysage et font du bruit. Des études ont également prouvé qu’elles brouillent les ondes et gênent alors les stations météorologiques pour la prévision des précipitations, ainsi que l’armée. Concernant la production des aimants de l’aérogénérateur, il y a beaucoup de pollution qui est créé, notamment de la radioactivité. Elle rend malade les gens habitant autour de la zone d’extraction et de raffinage du néodyme, élément nécessaire pour la fabrication des aimants.

Face à ces inconvénients, il y a des projets d’améliorations qui sont en cours comme les éoliennes dans l’eau et plus seulement terrestre. Cela s’appelle les éoliennes offshores. Les éoliennes produisent plus en pleine mer, passant de 20 % à 96 % de temps de fonctionnement où elles produisent de l’électricité. Cela règle également le débat sur l’esthétique des éoliennes dans les paysages. En mer, elles sont beaucoup moins visibles.

En France, il y a 5 projets en cours de construction pour des parcs éoliens offshore. Il y a également un projet d’éolienne horizontale et non plus verticale, qu’il serait possible d’accrocher à nos bâtiments et nos maisons. Avec pour application l’éolien en ville. Il existe déjà de petites éoliennes adaptées pour la ville, comme à Saint-Sébastien en Espagne. Avec tous ces projets, un organisme spécialisé prévoit pour 2030 que la part d’éolien dans la production mondiale d’électricité soit de 28,5 % contre 5,2% aujourd’hui.

Ainsi l’éolien serait une aide précieuse pour diminuer l’utilisation d’énergie fossiles qui sont plus polluantes, comme le nucléaire ou le charbon. L’énergie solaire et l’énergie éolienne sont les deux énergies renouvelables qui ont le plus progressé ces 10 dernières années. L’énergie éolienne étant devenue la deuxième plus productive, derrière l’énergie hydraulique (utilisation de l’eau en thermodynamique) qui laisse entrevoir de multiples applications dans le futur.

L’Europe est la première productrice mondiale d’électricité par les éoliennes, suivie par l’Amérique du Nord et l’Asie. La Chine investit massivement dans l’éolien et a ainsi beaucoup développé son parc éolien ces dernières années. Car celle-ci possède pour l’instant énormément de charbon mais à long terme cette ressource est épuisable. Les éoliennes sont présentes pour l’instant seulement dans les pays industrialisés, car elles nécessitent de la technologie avancée pour leur création.

Les éoliennes font parties intégrantes de notre quotidien en France, surtout sur les côtes. Bientôt elles seront en mer et produiront alors davantage d’électricité, nous permettant de nous chauffer (optez également pour le poêle à granules si vous souhaitez chauffer votre maison de façon écolo !).

Cela sans abîmer la planète et en l’associant avec d’autres techniques d’énergies renouvelables, commes les panneaux solaires, nous pourrions voir la diminution du nucléaire dont nous ne savons que faire de ses déchets. Nous sommes en transition pour une production d’énergie plus respectueuse de l’environnement.