Dernière mise à jour

Très économique tout en étant aussi écologique, le chauffe eau thermodynamique, également appelé ballon d’eau chaude (ou cumulus) thermodynamique, est une technologie encore relativement récente mais qui connaît un succès grandissant. Que ce soit pour une construction neuve ou pour une rénovation, vous êtes de plus en plus nombreux à l’envisager comme solution pour chauffer votre eau chaude sanitaire.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un tel système ? Comment fonctionne-t-il ? Combien coûte l’achat et l’installation d’un cumulus thermodynamique ? Quel modèle choisir ? Comment l’entretenir ? Nous avons créé pour vous ce guide complet afin de répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur ce type de cumulus !

Bien qu’il existe différents systèmes de fonctionnement pour effectuer des économies d’énergie, dans ce guide, nous nous concentrerons sur le système le plus répandu et le plus facilement adaptable à tous types d’habitations : le chauffe eau thermodynamique à captage aérothermique.

Pourquoi opter pour un chauffe eau thermodynamique ?

Comparatif des différents types de chauffe eau

On distingue 4 types de cumulus différents. Ils ont chacun un fonctionnement, un prix et des caractéristiques variables. Voici un rapide tour d’horizon de ces différentes solutions.

Le chauffe eau solaire

Comme son nom l’indique, le cumulus solaire fonctionne grâce à des panneaux solaires qui l’alimentent en énergie afin de chauffer le ballon d’eau. C’est le système de chauffe eau le plus économique et le plus écologique, puisqu’il fait appel à une énergie renouvelable et gratuite. Côté inconvénients, il est plus cher à l’achat, et ne convient pas à tous les types de logements.

Les contraintes engendrées par les panneaux solaires, en termes d’installation mais aussi de conditions climatiques adéquates, font qu’il n’est pas intéressant pour tout le monde de choisir cette solution. Il conviendra principalement aux régions du sud, plus ensoleillées, et aux maisons disposant d’un espace suffisant, sur le toit ou dans le jardin, pour l’installation des panneaux solaires.

Le chauffe eau thermodynamique

Tout comme le ballon d’eau chaude solaire, le cumuluse thermodynamique utilise une énergie renouvelable : l’air ambiant. Selon le type d’installation choisie, il récupérera la chaleur soit dans l’air de la pièce où il se trouve, soit dans l’air extérieur, afin de chauffer l’eau.

Il aura tout de même besoin d’un apport d’énergie électrique d’appoint. En effet, lorsque la chaleur présente dans l’air est insuffisante, le ballon thermodynamique bascule automatiquement sur son alimentation électrique pour compenser et conserver l’eau chaude à une température constante.

Le chauffe eau à gaz

Moins cher à l’achat et à l’installation, il est aussi beaucoup moins économique et écologique que les chauffe eaux solaires et thermodynamiques. Par ailleurs, il ne convient que pour des besoins limités (chauffer l’eau d’un évier, par exemple). Il ne sera donc pas adapté si vous souhaitez chauffer l’eau sanitaire de toute votre maison.

Le chauffe eau électrique

C’est l’un des moins chers à l’achat, mais l’un des plus gourmands en énergie. Il existe deux sortes de ballons électriques : instantané ou à accumulation. Pour répondre aux besoins en énergie de tout un foyer, il faudra opter pour un modèle à accumulation ( vous pouvez aussi économiser l’eau grâce à des astuces pratiques !)

Avantages et inconvénients d’un ballon d’eau chaude thermodynamique

Voyons maintenant plus en détail quels sont les avantages et inconvénients de ce type de système pour chauffer votre eau sanitaire.

Les avantages

  • Économique : Un cumulus thermodynamique consomme jusqu’à trois fois moins d’électricité qu’un chauffe eau électrique classique.
  • Écologique : Hormis sa (faible et ponctuelle) consommation électrique, le chauffe eau thermodynamique utilise une énergie libre, gratuite et renouvelable, à savoir l’air ambiant. Par ailleurs, il n’émet aucun gaz à effet de serre.
  • Abordable : Son prix d’achat reste un investissement non négligeable, mais qui reste tout à fait abordable.
  • De part ses vertus écologiques, le ballon d’eau chaude thermodynamique est éligible à certaines aides de l’Etat, comme le crédit d’impôt, par exemple.
  • Il répond aux dernières normes de réglementation thermique (RT 2012).

Les inconvénients

  • Il ne fonctionne pas à 100% en énergie renouvelable, puisqu’il consomme de l’électricité, même s’il en consomme beaucoup moins qu’un cumulus classique.
  • Certains modèles peuvent être bruyants, surtout s’ils sont placés proches d’une pièce de vie.
  • Son installation souffre de certaines contraintes, comme le volume de la pièce par exemple, qui devra être d’au moins 20 m3.
  • Sa consommation d’électricité dépendra du climat de votre région. Plus vous habitez une région froide, moins il y aura de chaleur à récupérer dans l’air ambiant, plus votre ballon d’eau chaude devra compenser avec une consommation électrique.

Globalement, on constate que les avantages sont plus nombreux et pèsent plus lourd dans la balance. L’investissement dans un chauffe eau thermodynamique sera rapidement rentabilisé, et vous permettra d’avoir une consommation plus respectueuse de l’environnement.

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter

ballon thermodynamique

Comment fonctionne un chauffe eau thermodynamique ?

Comme évoqué précédemment, le principe de fonctionnement d’un chauffe eau thermodynamique est simple : il récupère la chaleur contenue dans l’air ambiant dont il se sert ensuite pour chauffer un ballon d’eau. Oui mais comment, concrètement ?

Pour récupérer cet air ambiant, le cumulus thermodynamique est équipé d’une pompe à chaleur, elle-même reliée au ballon d’eau. Plus précisément, l’air chaud apporté par la pompe à chaleur va chauffer un fluide caloporteur qui est également compressé pour faire augmenter sa température. Ce fluide caloporteur va ensuite chauffer l’eau du ballon lors de sa décompression.

Les différents modèles de chauffe eaux thermodynamiques sont prévus pour fonctionner sans avoir recours à leur résistance électrique, lorsque la température de l’air est située entre 5 et 35°C.

Astuce du professionnel

Définition : Un fluide caloporteur est un liquide ou un gaz dont les propriétés physiques lui permettent de conduire la chaleur. Un fluide caloporteur performant devra être résistant aux températures extrêmes, peu visqueux et peu corrosif. Les fluides caloporteurs les plus couramment utilisés sont l’eau et l’huile.

Les différents types de chauffe eaux thermodynamiques

Même si le fonctionnement de base reste le même pour tous les chauffe-eaux thermodynamiques, il existe différentes variantes, notamment dans le mode de récupération de l’air chaud, ou le mode d’alimentation. Voici les différents types de chauffe eaux thermodynamiques individuels (CETI).

Les CETI aérothermiques

Comme leur nom l’indique, ces chauffe-eaux thermodynamiques captent la chaleur présente dans l’air. Cette captation peut se faire de trois manières différentes :

  • Sur l’air intérieur : Ce type de cumulus capte la chaleur de l’air présent à l’intérieur de la pièce où il est installé. L’avantage de ce système est qu’il est plus efficace, étant donné que l’air intérieur est le plus souvent plus chaud que l’air extérieur, surtout en hiver. L’inconvénient est qu’il refroidit l’air de la pièce, augmentant ainsi les besoins en chauffage.
  • Sur l’air extérieur : Ce système fait que l’air ambiant de la pièce où il se trouve n’est pas impacté, puisqu’il puise la chaleur de l’air extérieur. Cependant, il nécessitera une consommation électrique plus élevée en hiver, surtout si vous habitez une région froide.
  • Sur l’air extrait : Ce type de modèle est un bon compromis entre les deux précédents. Combiné à une VMC (ventilation mécanique contrôlée), il puise sa chaleur dans l’air vicié qui sort de la pièce, avant que cet air n’arrive à l’extérieur. Ainsi, il capte plus de chaleur sans toutefois refroidir la pièce.

Les CETI géothermiques

Ces modèles de chauffe-eau captent la chaleur du sol, grâce à une sonde enfouie à au moins 1,50m de profondeur. La longueur de la sonde varie entre 50 et 100m environ. Les chauffe eaux thermodynamiques à captage géothermiques font partie des modèles les plus performants.

En effet, l’avantage d’aller chercher la chaleur dans le sol est que cette chaleur est beaucoup plus stable que celle présente dans l’air. Plus on descend en profondeur, moins il y aura de variations de température dues aux éléments extérieurs, comme c’est le cas pour l’air.

Les CETI héliothermiques

Les chauffe-eaux thermodynamiques héliothermiques sont les chauffe eaux solaires. Couplés à des panneaux solaires, leurs performances sont comparables à celles des CETI géothermiques. Le seul inconvénient est qu’ils ne sont réellement intéressants et rentables que dans certaines régions où l’ensoleillement est suffisant, comme notamment le sud de la France.

Combien consomme un chauffe eau thermodynamique ?

La consommation d’un ballon thermodynamique dépend de son coefficient de performance (COP). Avec une installation, un réglage et un entretien optimal, il peut atteindre un COP allant jusqu’à 3, voire plus. Concrètement, cela signifie que pour 1kW d’électricité consommée, votre chauffe-eau aura produit 3 kW de chaleur.

Un chauffe-eau électrique classique aura, quant à lui, systématiquement un COP de 1. Concrètement, cela signifie qu’en optant pour un chauffe-eau thermodynamique plutôt qu’un chauffe-eau électrique, vous allez pouvoir diviser votre consommation d’électricité par 3, et faire des économies pouvant aller jusqu’à 75% sur votre facture !

Combien coûte un chauffe eau thermodynamique ?

Prix d’un chauffe eau thermodynamique à l’achat

Le prix d’un chauffe-eau thermodynamique à l’achat se situe en moyenne autour de 2000€. On peut toutefois trouver des modèles à partir de 1200€, et les prix peuvent grimper jusqu’à 4000€, en fonction de leurs fonctionnalités, de leur contenance etc.

Coût d’installation

Le prix de l’installation d’un ballon d’eau chaude thermodynamique va dépendre de plusieurs facteurs tels que la dépose de votre ancien chauffe-eau, la complexité de l’installation etc. En moyenne, les prix se situent entre 500 et 1000€ pour la main d’œuvre.

Peut-on installer un chauffe-eau thermodynamique soi-même ?

Oui, vous le pouvez. L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique est relativement simple et accessible à toute personne sachant un peu bricoler. Il n’y a pas non plus de contraintes réglementaires nécessitant de faire appel à un installateur agréé, comme c’est le cas pour un système de chauffage tel que le poêle à bois, par exemple.

mise en garde du professionnel

Attention toutefois, si vous installez vous-même votre chauffe-eau thermodynamique, vous ne serez pas éligible aux aides de l’Etat, qui nécessitent une installation par un professionnel certifié. Avant de prendre votre décision, comparez d’abord les économies réalisées en installant votre chauffe-eau vous-même aux économies réalisées grâce aux aides de l’Etat.

Les économies réalisées

En comptant l’achat et l’installation, le budget total pour votre cumulus thermodynamique peut osciller entre 1200 et 5000€ TTC, sans tenir compte d’éventuelles aides de l’Etat. Toujours sans prendre en compte ses aides, cette fourchette de prix est à mettre en perspective avec les économies d’énergie que cet investissement vous fera réaliser sur le long terme.

En moyenne, un chauffe-eau thermodynamique judicieusement choisi, et soigneusement installé et réglé, peut vous faire économiser 70% sur votre consommation d’électricité.

Prenons un exemple concret. Une famille de 4 personne qui consommait environ 450€/an d’électricité pour leur chauffe-eau électrique, consommeront désormais 150€/an d’électricité pour alimenter leur ballon thermodynamique. Cela fait une économie de 300€/an !

Admettons maintenant qu’ils aient investi au total 1500€ pour l’achat et l’installation de leur chauffe-eau, aides de l’Etat incluses. Ils mettront donc seulement 5 ans à totalement rentabiliser leur investissement.

Les aides de l’Etat

En plus des économies réalisées sur votre facture d’électricité, vous pouvez aussi réduire la facture de votre achat et de votre installation, grâce à plusieurs aides de l’Etat en faveur des constructions et rénovations écologiques.

Le crédit d’impôt 2019

Le CITE ou crédit d’impôt transition énergétique vous permet de bénéficier de 30% de crédit d’impôt, calculé sur le montant total de vos travaux d’installation d’un chauffe-eau thermodynamique, dans le cadre de la rénovation de votre résidence principale. Pour pouvoir prétendre à ce crédit d’impôt, aucune condition de ressource n’est nécessaire.

mise en garde du professionnel

Néanmoins, pour en bénéficier, vous devrez obligatoirement faire installer votre chauffe-eau par un professionnel.

Voici en détail les conditions et les caractéristiques du crédit d’impôt 2019 :

  • Applicable uniquement sur les résidences principales construites depuis plus de 2 ans.
  • Applicable aux dépenses de travaux réalisées jusqu’au 31 décembre 2019.
  • Applicable uniquement pour les travaux réalisés par une entreprise certifiée RGE.
  • Le taux du crédit d’impôt s’élève à 30%, et augmente à 50% si vous avez fait la dépose de votre ancienne cuve à fioul.
  • Les dépenses éligibles sont plafonnées à 8000€ pour une personne seule et 16000€ pour un couple, auxquelles s’ajoutent 400€ par personne à charge.
  • Ces plafonds s’appliquent sur le cumul des dépenses pour les travaux effectués sur les 5 dernières années (de 2015 à 2019).
  • Le CITE est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro

La prime énergie

La prime énergie, également appelée Coup de pouce économies d’énergie est une subvention accordée pour des travaux de rénovation écologique par les signataires de la charte du même nom, qui sont principalement des fournisseurs d’énergie.

La prime énergie est soumise à des conditions de ressources. Cependant, les foyers éligibles peuvent obtenir une aide pouvant aller jusqu’à 4000€. Là encore, cette aide n’est valable que si vous faites installer votre chauffe-eau thermodynamique par un professionnel certifié RGE.

Les aides de l’ANAH

L’agence nationale de l’habitat, ou ANAH, propose diverses aides et subventions en fonction du type de travaux que vous réalisez. L’aide “Habiter Mieux”, par exemple, concerne tous les travaux de rénovation énergétique qui permettent un gain d’au moins 25% sur la consommation énergétique. N’hésitez pas à vous renseigner pour savoir si votre foyer et votre projet êtes éligibles à leurs aides.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt classique accordé par votre banque mais dont les intérêts sont payés par l’Etat. Renseignez-vous auprès de votre banque, car toutes ne proposent pas ce type de prêt, bien que la majorité d’entre-elles aient signé la convention de l’éco-prêt à taux zéro avec l’Etat.

Voici les principales conditions d’éligibilité et caractéristiques de l’éco-prêt à taux zéro :

  • Vous devez être propriétaire occupant, bailleur ou copropriétaire de votre logement.
  • Le logement doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990.
  • Vos travaux doivent impérativement être réalisés par un professionnel certifié RGE.
  • Le montant du prêt peut aller de 10000 à 30000€, en fonction du type de travaux à réaliser.
  • Jusqu’au 31 décembre 2021, vous pouvez demander un second éco-PTZ pour le même logement, à condition qu’il s’agisse de types de travaux différents.
mise en garde du professionnel

Attention : L’éco-PTZ a été réformé le 28 décembre 2018 selon l’article 184 de la loi de finances. Cette réforme prendra effet le 1er juillet 2019.

La TVA à taux réduit

L’installation d’un chauffe eau thermodynamique fait partie des travaux éligibles à la TVA au taux réduit de 5,5% au lieu de 20%. Quelques autres critères d’éligibilités sont à remplir :

  • Le logement doit être terminé depuis au moins 2 ans.
  • La TVA à taux réduit ne s’applique qu’aux matériaux et main-d’oeuvre facturés par le professionnel reconnu RGE chargé de l’installation. Autrement dit, si vous achetez vous-même votre chauffe-eau pour le faire ensuite installer par un professionnel, le chauffe eau sera facturé avec un taux de TVA normal de 20%, et seule la facture d’installation sera éligible au taux réduit de 5,5%.
  • Les locaux concernés doivent obligatoirement être affectés à l’habitation, qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire.
  • Les travaux induits par les travaux d’installation du chauffe-eau sont également éligibles, à condition d’être effectués et facturés dans les 3 mois qui suivent.

Bien choisir son chauffe eau thermodynamique

Comment choisir le volume d’un ballon d’au chaude thermodynamique ?

Le principal critère à prendre en compte pour bien choisir son chauffe-eau thermodynamique est le volume du ballon d’eau chaude. Les volumes proposés sur le marché vont de 150 à 300 litres. Choisir un ballon thermodynamique trop petit ou trop grand aura le même effet contre-productif, à savoir un coefficient de performance (COP) plus faible que prévu, donc une consommation plus élevée d’électricité.

Le volume de votre futur cumulus thermodynamique doit être choisi en fonction de la composition de votre foyer, donc de votre consommation moyenne d’eau chaude. Plus votre famille est nombreuse, plus vous aurez besoin d’un grand volume d’eau chaude stockée. Ainsi, alors qu’un ballon de 150 litres conviendra parfaitement pour une famille de 2 ou 3 personnes, les familles nombreuses de 5 personnes et plus devront opter pour le plus grand modèle de 300 litres.

Les autres critères de choix

Le principal autre critère de choix est l’emplacement de votre chauffe-eau. Il doit disposer d’un volume d’air suffisant pour bien fonctionner. Le cas échéant, vous devrez opter pour un chauffe-eau thermodynamique qui puisera l’air à l’extérieur de la maison, ou pour un modèle relié à une VMC. Sinon, le volume de la pièce doit être de 20 m3 minimum, pour une surface minimale de 10 m².

Par ailleurs, pour éviter toute nuisance sonore, préférez un local éloigné des pièces de vie, ou avec une bonne isolation acoustique.

Top 3 des meilleurs chauffe eaux thermodynamiques du marché

Même en tenant compte des critères propres à votre foyer, vous aurez encore l’embarras du choix quant aux marques et aux modèles disponibles et susceptibles de vous convenir. Pour vous aider dans votre choix, voici une sélection des modèles les plus plébiscités par les consommateurs, les professionnels, et nous !

Le choix des consommateurs

Chauffe-eau thermodynamique Atlantic Calypso 200L


Chauffe-eau thermodynamique Atlantic


C’est le modèle préféré des consommateurs, pour sa polyvalence et son excellent rapport qualité/prix. Polyvalent, parce qu’il peut aussi bien capter l’air ambiant que l’air extérieur, à vous de l’adapter selon vos besoins. Parmi ses autres caractéristiques, on trouve :

  • Un niveau sonore faible (seulement 33,5 dB).
  • Un système anti-corrosion intégral.
  • Des performances plus qu’honorables, avec un COP de 3,19 à une température ambiante de 7°C.
  • Un réservoir de 200L qui le rend adapté à la plupart des foyers (de 2 à 6 personnes).

Le choix des professionnels

Chauffe eau thermodynamique De Dietrich Kaliko Essentiel


Chauffe-eau thermodynamique De Dietrich Kaliko Essentiel


Ce ballon d’eau chaude thermodynamique est le préféré des installateurs professionnels. Pour commencer, De Dietrich est une valeur sûre qu’on ne présente plus dans le domaine des équipements de la maison.

Disponible en 180 ou 230 L, le chauffe-eau Kaliko Essentiel fonctionne en captant l’air ambiant intérieur de la pièce où il se trouve. Avec de bonnes performances affichées, un temps de chauffe relativement court et une robustesse garantie, il s’adaptera à la plupart des foyers et sera un choix judicieux.

Notre coup de coeur

Chauffe eau thermodynamique Thermor Aeromax 5 200L


Chauffe-eau thermodynamique Thermor Aeromax 5 200L


Nous avons craqué pour ce modèle connecté de 200 litres. Il puise la chaleur dans l’air extérieur, ce qui vous laisse plus de liberté quant au choix de son emplacement. Il dispose de 4 modes de fonctionnement, dont un mode Auto qui adapte automatiquement la quantité d’eau chaude à vos besoins, et un mode Absence programmable.

Connecté grâce à l’application gratuite Cozytouch, vous pourrez également visualiser la consommation et les économies d’énergie réalisées, ainsi que le piloter à distance.

L’installation d’un chauffe eau thermodynamique

Faire appel à un professionnel

Même si vous êtes un bon bricoleur ou une bonne bricoleuse, le choix de faire appel à un professionnel reste le choix de la raison. Avec un professionnel certifié, vous avez la garantie d’une installation de qualité et de réglages optimisés pour un coefficient de performance maximal, donc des économies maximisées sur votre facture d’électricité.

De plus, cela vous permet d’être éligible aux diverses aides proposés par l’Etat, l’ANAH etc.

Astuce du professionnel

Veillez surtout à ce que le professionnel que vous choisissez soit certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), et n’hésitez pas si possible à faire jouer la concurrence pour bénéficier du meilleur rapport qualité/prix.

L’installer soi-même

Quelques règles à respecter

Avant d’installer votre cumulus thermodynamique, voici quelques règles essentielles à respecter pour que tout se passe bien :

  • L’emplacement de votre chauffe eau doit disposer d’un minimum d’espace, à savoir 10m² minimum pour la surface et/ou 20 m3 minimum pour le volume.
  • Ne pas l’installer dans une pièce chauffée (sauf si l’air est prélevé à l’extérieur de la maison). En effet, votre chauffe-eau va prélever l’air ambiant et le refroidir, chauffer cette pièce serait donc contre-productif. Ne vous inquiétez pas, un chauffe eau thermodynamique fonctionne à partir de seulement 5°C !
  • Aucun obstacle ne doit gêner les entrées et sorties d’eau sur au moins 50 cm.

Une fois toutes ces précautions prises, voici un tutoriel vidéo d’installation simple d’un ballon thermodynamique. Ce tutoriel sera bien sûr à adapter en fonction du modèle de chauffe-eau que vous aurez choisi, et de la configuration de la pièce où vous souhaitez l’installer.

Voici les différentes étapes pour installer un chauffe eau thermodynamique vous-même :

  • A l’endroit où vous souhaitez installer votre chauffe-eau, percez le mur et installez une cheville.
  • Vissez la fixation du groupe de sécurité.
  • Vissez un collier sur le groupe de sécurité.
  • Fixez le groupe de sécurité au mur.
  • Ajoutez un siphon.
  • Repérez une ligne droite sur le mur en partant du siphon.
  • Percez le mur le long de cette ligne, tous les 50cm.
  • Insérez des chevilles dans les trous percés, puis vissez-y les colliers de serrage.
  • Raccordez l’orifice de décharge du groupe de sécurité à une conduite d’évacuation via le siphon.
  • Fixez un raccord sur la nourrice où vous brancherez l’arrivée d’eau du circuit.
  • Délimitez l’emplacement de votre chauffe-eau et fixez-le dans le sol.
  • Mesurez la distance entre le cumulus et le groupe.
  • Dépliez le tuyau d’alimentation multi-couches puis coupez-le à la bonne longueur à l’aide d’une pince coupante.
  • Insérez le tuyau dans un ressort pour le cintrer.
  • Elargissez le collet au bon diamètre puis insérez l’embout.
  • Fixez le tuyau à l’embout à l’aide d’une pince à sertir.
  • Appliquez de la résine d’étanchéité autour de la sortie d’eau.
  • Vissez le tuyau de sortie d’eau chaude au ballon puis serrez bien à l’aide d’une clé.
  • Reliez ensuite la sortie d’eau chaude au groupe de sécurité.
  • Répétez l’opération avec l’arrivée d’eau froide.
  • Branchez l’alimentation du circuit d’eau.

L’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique

Entretien chauffe-eau

L’entretien d’un ballon d’eau chaude thermodynamique n’est pas très différent de l’entretien d’un chauffe-eau électrique classique.

Quelques précautions d’usage

Pour prendre soin de votre chauffe eau thermodynamique, qu’il dure le plus longtemps possible et qu’il conserve un coefficient de performance optimal, voici quelques précautions simples à prendre :

  • Ne pas l’installer dans un endroit soumis au gel.
  • Ne pas l’installer dans un endroit exposé au soleil, même à travers une vitre.
  • Ne pas l’installer à l’extérieur de votre logement, sauf si le modèle choisi est spécialement prévu à cet effet.
  • Veiller au bon état de son branchement électrique.
  • Veiller à ce qu’aucun objet ne soit posé dessus ou susceptible de tomber dessus.
  • Eviter l’accumulation de poussière.
    Tenir éloigner des solvants, détergents et produits acides, à ne pas utiliser non plus pour son entretien courant, car ces produits agressifs risqueraient d’endommager les plastiques et peintures de manière irréversible.
  • Si vous ne l’utilisez pas pendant une durée prolongée (départ en vacances, par exemple), coupez l’électricité et l’arrivée d’eau.

L’entretien régulier

Le seul entretien régulier conseillé consiste à nettoyer l’évaporateur environ une fois par an. Ce nettoyage peut-être fait par vos soins, étant donné que l’évaporateur est facile d’accès sur la plupart des modèles, et se nettoie avec une brosse conçue à cet effet.

Astuce du professionnel

Si votre chauffe-eau est soumis à des températures proches de 0°C, il faudra alors procéder à une vidange complète. C’est une opération que vous pouvez également effectuer vous-même. Cependant, il est tout de même recommandé de faire appel à un professionnel.

FAQ

Est-ce que je peux utiliser un chauffe-eau thermodynamique pour chauffer ma maison ?

Oui et non. En théorie, un cumulus thermodynamique ne génère pas suffisamment de chaleur pour chauffer le circuit de radiateurs de toute une maison. Néanmoins, certains modèles sont compatibles avec un système de chauffage central.

Sans aller jusqu’à chauffer votre maison et y maintenir une température de 23°C tout l’hiver, dans certains cas, un chauffe eau thermodynamique peut suffire à réguler la température ambiante de votre maison. Dans ce cas, il fera un excellent complément à un autre système de chauffage. La décision se prend donc au cas par cas, en fonction des caractéristiques de votre logement (surface, volume, isolation etc.).

Exemple : Une petite maison de 80m² utilisant un poêle à granulés comme système de chauffage principal, pourra utiliser un ballon thermodynamique relié à un circuit de radiateurs à eau en complément.

De cette façon, il est possible de maintenir une température constante d’environ 18 ou 19°C même en hiver, permettant ainsi de réaliser aussi des économies sur la consommation du poêle à granulés.

Comment réduire le bruit d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Un chauffe eau thermodynamique produit entre 40 et 50 décibels lorsqu’il est en fonctionnement. Pour réduire ce bruit, il n’y a pas de solution miracle. Voici quelques conseils simples :

  • L’installer si possible dans une pièce qui soit la plus éloignée possible des pièces de vie.
  • Renforcer l’isolation phonique de la pièce choisie.

Quelle est la durée de vie d’un cumulus thermodynamique ?

La durée de vie peut varier d’un modèle à l’autre. Sans surprise, plus vous optez pour un modèle haut de gamme, plus sa durée de vie sera longue. En moyenne, un chauffe-eau thermodynamique bien entretenu a une durée de vie qui se situe entre 15 et 20 ans.

Est-il intéressant d’avoir un chauffe eau thermodynamique sur un abonnement d’électricité de type heures pleines/heures creuses ?

Certains modèles ont des fonctionnalités permettant d’optimiser le fonctionnement de votre ballon d’eau chaude en fonction des heures pleines et des heures creuses. Cependant, globalement, ce n’est pas intéressant. En effet, les meilleures heures pour chauffer votre ballon thermodynamique sont les heures de la journée, là où l’air ambiant et extérieur est le plus chaud.

Investir dans un ballon d’eau chaude thermodynamique, que ce soit pour la construction ou la rénovation de votre logement, est une opération très intéressante tant sur le plan économique qu’écologique. Votre investissement sera très rapidement rentabilisé, tout en vous permettant de réduire considérablement vos dépenses en énergie toute l’année. Pourquoi utiliser uniquement l’énergie électrique quand on peut profiter de ressources naturelles, gratuites et durables telles que l’air ambiant ?

Avec ce guide complet, vous avez désormais les cartes en main pour préparer votre projet de A à Z, du choix judicieux du modèle de chauffe-eau qui vous conviendra le mieux, à son installation par vos soins ou par un professionnel. Si vous avez des questions, des suggestions, ou si vous souhaitez partager votre avis, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire sous cet article.