SmartPlanete https://www.smartplanete.org Des solutions écologiques simples, à la portée de tous. Mon, 09 Oct 2017 16:40:51 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.6.1 https://www.smartplanete.org/wp-content/uploads/2017/05/cropped-planete-intelligente-32x32.png SmartPlanete https://www.smartplanete.org 32 32 PopUp House : Une maison 100% recyclable en 4 jours https://www.smartplanete.org/popup-house/ https://www.smartplanete.org/popup-house/#respond Wed, 20 Sep 2017 10:04:20 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=2397 PopUp House : Une maison en kit, 100% recyclable, montée en seulement 4 jours ! Découvrez l'habitat de demain, pour tous et à petit prix !

L’article PopUp House : Une maison 100% recyclable en 4 jours est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

POPUP HOUSE : UNE MAISON RECYCLABLE EN 4 JOURS

Pour dépasser l’impasse environnementale, il devient de plus en plus manifeste qu’une transition écologique ne pourra se faire qu’en revalorisant l’implication du consommateur dans les processus de fabrication et d’acquisition de biens.

Construire sa maison est de plus en plus dificile vis à vis de l’augmentation des prix immobiliers. Et bien malheureusement, rares sont ceux qui peuvent se permettre d’envisager un habitat écologique. Le budget pour construire une maison traditionnelle est déjà très élevé, alors comment envisager une maison basse consommation ?

Sommes-nous alors condamnés à subir le primat du rentable sur le durable dans un enjeu aussi crucial que le logement ?

N’en soyons pas si sûrs !

Construire une maison écologique est désormais accessible à tous grâce à PopUp House !

QU’EST-CE QUE LA POPUP HOUSE ?

 

La PopUp House est un concept brillant d’inventivité développé par une startup aixoise. Tenez-vous bien car ce principe, en plus de réintroduire la dimension écologique au centre de l’ouvrage, va révolutionner radicalement tout le domaine de la construction écologique de maison en bois.

L’idée est simple : Construire une maison à haute performances thermiques, en un temps record, avec un budget moindre

UNE MAISON EN KIT

Le principe est d’une simplicité exemplaire. L’essentiel des éléments sont conçus pour être assemblés directement sur le chantier à la manière d’un jeu de construction géant. A partir de différentes pièces de bois et de polystyrène on construit alors une véritable maison en ossature bois parfaitement fonctionnelle et disposant de toutes les commodités habituelles.

Ecartons d’emblée la confusion : il ne s’agit pas d’acheter un plan déjà dessiné, la maison est entièrement personnalisable. La startup propose déjà à cet effet de nombreuses options comme un étage ou même une terrasse.

UNE ISOLATION PERFORMANTE

 

l'isolation signée multipod studio

La grande force de la maison PopUp c’est de miser sur une bonne isolation extérieure dans les plans de la maison. Grâce à une isolation par l’extérieur sans pont thermique et un double flux de ventilation, les constructions en ossatures bois tirent le meilleur des apports solaires tout en limitant au maximum la déperdition d’énergie.

Le fonctionnement propre de la maison écologique passive, en comparaison à une maison traditionnelle, est ultra économe répond ainsi à une exigence environnementale forte puisque les techniques modernes d’isolation permettent déjà d’économiser jusqu’à 90% d’énergie pour le système de chauffage.

De plus, la compatibilité avec les dispositifs de captation d’énergies renouvelables offrent même la possibilité d’en faire une maison à énergie positive !

Réduire ses factures tout en faisant du bien à la planète c’est donc bien une réalité.

UN IMPACT ÉCOLOGIQUE CONTRÔLÉ

 

Le choix des matériaux de construction légers et durables (bois à haute performance, polystyrène expansé) évite d’avoir à déplacer des machines de montages encombrantes et polluantes lors du chantier. En fait, c’est presque un assemblage à la main. Cela limite alors également les déplacements humains impliqués. Il a déjà été estimé que la construction d’une PopUp House serait 77% moins polluante qu’un chantier ordinaire.

Cerise sur le gâteau, cela permet déjà d’anticiper le long-terme puisque les matériaux sont recyclables, y-compris après la démolition du bâtiment.

« Rien ne se perd, tout se transforme ! »

Pop Up House, la maison écologique

UNE IMPLANTATION LOCALE

 

La pertinence environnementale du concept PopUp House est poussée jusqu’à privilégier l’économie locale autant que possible pour mener à bien toutes les étapes de la construction.

D’abord, les spécifications techniques du logement sont réfléchies au cas par cas pour une correspondance totale avec les problématiques environnementales et climatiques de chaque secteur géographique visé.

Si le principe PopUp House demeure inchangé, les matériaux et les techniques employées peuvent alors différer selon les climats. Naturellement, cela va aussi permettre une intégration respectueuse des différents paysages de nos régions.

Bien sûr, le choix des finitions et des matériaux reste propre à chaque propiétaire !

Ensuite, les architectes, constructeurs et maîtres d’œuvre mobilisés sont sélectionnés sur la base d’un partenariat local. La maison PopUp va donc valoriser l’économie locale tout en minimisant à l’extrême les dépenses énergétiques évitables liées aux transports de main d’œuvre et de matériaux.

UNE VITESSE DE CONSTRUCTION DÉCONCERTANTE

 

Popup : une construction rapide

L’avantage de cette méthode de construction, c’est qu’elle réunit le meilleur des différentes méthodes déjà existantes.

L’assemblage sur chantier réduit significativement les délais de construction sans pour autant imposer de plan architectural préétabli. Une fois le terrain préparé, la phase de montage ne prend alors que 2 semaines en moyenne.

Dans certaines conditions, il est même envisageable d’obtenir la maison en 4 jours seulement ! Ceci en fait une des maisons à construction rapide les plus avantageuses, avec un gain de temps considérable par rapport aux procédures classiques.

 

UN PRIX EXTRÊMEMENT ABORDABLE

PopUp House est le parfait exemple qu’une consommation responsable ne rime pas nécessairement avec des prix prohibitifs. Les deux premiers prototypes structurels comprenaient une surface de 150m2 (sans fondations, ni évacuation). Aujourd’hui, les PopUp House sont disponibles pour toute surface, en plein-pied et à étages !

En comptant l’ensemble, finitions, isolation et différents raccordements, la startup évoque un prix à partir de 1 500€ le mètre carré pour la PopUp House (clés en mains) ou de 700 à 900 euros (hors d’eau hors d’air)Soit largement de quoi concurrencer le marché de la construction traditionnelle. La maison bioclimatique ne se limite donc pas aux plus fortunés, mais est bien accessible à tous. 

Question maison passive pas cher, difficile de faire mieux pour le moment.

LE BIOCLIMATIQUE ET L’HABITAT

 

la conception bioclimatique pour la popup 

La PopUp House est surtout un véritable concentré de réflexion qui accorde une place importante à l’environnement grâce aux procédés de conception bioclimatique.

Le bioclimatique c’est un secteur plein d’avenir qui ravira les amateurs de casse-têtes. L’idée est d’optimiser et d’harmoniser le maximum de paramètres susceptibles d’impacter les performances énergétiques d’un habitat.

Les plans doivent donc spécifier une multitude d’éléments qu’il n’est pas toujours évident de faire coexister. De l’orientation des fenêtres jusqu’à l’agencement intérieur en passant par un point sur les types de végétations avoisinantes (sur le principe de la permaculture), rien n’est laissé au hasard.

C’est probablement la plus forte valeur ajoutée que propose la StartUp. Elle fait office de médiateur pour faire coïncider les envies de l’acheteur avec les contraintes environnementales et locales propres à son projet de construction.

Mettre ensuite les moyens d’y parvenir à disposition tout en réduisant les contraintes de temps et de prix, est-ce que ce n’est pas la meilleure façon de favoriser un changement durable et massif dans les habitudes de consommation ?

On appréciera en tout cas le caractère très complet de la démarche PopUp House. Avec un accompagnement actif tout au long du projet de construction de la maison, il n’y aura bientôt plus d’excuses pour ne pas préférer les solutions de construction durables et écologiques !

GÉNÉRALISATION DU SYSTÈME

 

Si la commercialisation des PopUp house est déjà active, le projet de la maison passive en kit ne s’arrête pas au logement. Il suffit de voir les premiers avis sur la PopUp house pour comprendre que ce marché est en train d’exploser.

Naturellement l’ambition s’étend au-delà de cette fonction initiale puisque les plans peuvent aussi s’accommoder pour la construction de bureaux. Donner aux entreprises les moyens de s’implanter localement et dans le respect des contraintes environnementales spécifiques à leur situation géographique, c’est aussi un moyen de sensibiliser à grande échelle les investisseurs de demain aux enjeux écologiques à venir.

Aujourd’hui, 30 à 40 % de la surface totale construite aujourd’hui correspond à des bureaux et ERP.

Alors, qu’attendez-vous pour faire construire votre maison ou vos bureaux ?

des bureaux en kit

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Des citernes d’eau sur les toits

Une chasse d'eau, ça consomme. Nous devons trouver une solution ! SmartPlanete vous dit pourquoi installer une citerne d'eau sur son toit.

Les produits ménagers naturels

Comment fabriquer ses propres produits ménagers naturels ? Voici les recettes et astuces de grand-mère pour entretenir votre maison !

La permaculture

La permaculture c'est allier culture et respect de la terre. Ou comment optimiser ses récoltes sur un petit espace, de façon écologique.

Zéro Déchet par Béa Johnson

Un monde sans déchets, est-ce possible ? Oui, et Béa Johnson va nous montrer comment elle l'a mis en pratique en famille !

L’article PopUp House : Une maison 100% recyclable en 4 jours est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/popup-house/feed/ 0
Top 20 des utilisations du bicarbonate de soude https://www.smartplanete.org/utilisations-bicarbonate-de-soude/ https://www.smartplanete.org/utilisations-bicarbonate-de-soude/#respond Tue, 29 Aug 2017 07:41:29 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=2055 On connaît tous le bicarbonate de soude pour blanchir les dents. Mais connaissez-vous tous ses bienfaits et ses utilisations ? SmartPlanete vous en dis plus

L’article Top 20 des utilisations du bicarbonate de soude est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

TOP 20 DES UTILISATIONS DU BICARBONATE DE SOUDE

LE BICARBONATE DE SOUDE : ÉCOLOGIQUE ET NATUREL

 

Produit naturel, le bicarbonate de soude a entièrement sa place sous l’évier de chaque habitation. Cela peut vous sembler étonnant, mais le bicarbonate de soude est généralement considéré comme une « poudre à tout faire » super efficace. En plus d’être très accessible économiquement, cette poudre si spéciale a la qualité d’être écolo.

Le bicarbonate est écologique pour deux raisons : 

Avant toute chose, nous tenons à clarifier une chose : LE BICARBONATE DE SOUDE ET LE BICARBONATE DE SODIUM SONT LA MÊME CHOSE ! C’est simplement deux appellations différentes pour le même produit. Voilà, c’est fait, on se sent tout de suite mieux.. Pour ce qui est du carbonate de soude et carbonate de sodium, il s’agit en fait des cristaux de soude qui sont à la base de la poudre du bicarbonate !

Elle peut donc remplacer des solutions chimiques nuisibles à notre santé (source de nombreuses maladies comme le cancer) mais aussi à notre environnement. C’est pour cette raison que vous trouverez le bicarbonate de soude notamment dans vos magasins bios favoris.

On vous sent septique. Mais vous êtes toujours avec nous, c’est donc bon signe. Nous allons en profiter pour finir de vous convaincre de l’efficacité de ce petit miracle naturel avec notre top 20 des meilleures utilisations du bicarbonate de soude.

Vous avez bien lu, nous avons écrits « meilleures » utilisations. En effet, il y’a bien plus de 20 utilisations du bicarbonate de soude et nous pourrions vous rédiger une liste interminable sur ses bienfaits, mais nous avons sélectionné pour vous seulement les 20 meilleures astuces qui sont vraiment applicables dans votre quotidien.

C’est parti pour notre top 20 des meilleures utilisations du bicarbonate de soude !

(Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir)

LE BICARBONATE POUR L’ENTRETIEN DE LA MAISON

1. FAIRE BRILLER LA VAISSELLE

Que vous le vouliez ou non, votre vaisselle perd de son éclat avec le temps,le liquide vaisselle n’est malheureusement pas magique. Il ne sert à rien de lutter, cela arrivera forcément. Ce phénomène est encore plus récurrent si vous nettoyez votre vaisselle avec un lave-vaisselle. Il n’est alors pas nécessaire de racheter de la porcelaine. C’est un système onéreux et peu « éco friendly ». 

Finalement, lorsque cela arrive il vous suffit de verser un peu de votre poudre de bicarbonate de soude sur un torchon et de frotter votre vaisselle délicatement. Rincez ensuite, puis séchez avec un autre torchon. Votre vaisselle devrait briller comme au premier jour !

2. DÉSODORISER VOS… POUBELLES

Oui, celle-ci peut vous paraître étonnante. Mais le bicarbonate de soude est un puissant déodorisant naturel. Et les poubelles amènent rapidement des mauvaises odeurs, même lorsque vous les sortez régulièrement. Nettoyez vos poubelles (au pluriels car vous faites le trie de vos déchets évidemment !) de cuisine ne suffira pas puisque vous y rajouterez chaque jour de nouvelles ordures ménagères qui peuvent avoir une forte odeur.

C’est là qu’entre en jeu le bicarbonate de soude ! Pour éliminer définitivement les mauvaises odeurs, commencez par nettoyer votre poubelle, puis une fois sèche, saupoudrez l’intérieur avec du bicarbonate. Vous pouvez aussi saupoudrez l’intérieur du sac pour une totale efficacité !

3. ENLEVER LES ODEURS DE TABAC

Vous avez essayé d’arrêter de fumer plusieurs fois mais vous n’y arrivez définitivement pas. Vous souhaitez malgré tout éviter de répandre les mauvaises odeurs de cigarette dans toute la maison. On vous comprend.

Pour cette astuce nous allons suivre la même logique que la méthode pour désodoriser vos poubelles. Nous allons donc commencer par nettoyer les cendriers que vous utilisez pour récupérer vos cendres. Une fois secs, tapissez-les légèrement de bicarbonate de soude.

Le bicarbonate de soude servira de désodorisant naturel et absorbera sans danger les mauvaises odeurs. N’oubliez cependant pas de remplacer votre bicarbonate à chaque fois que vous videz votre cendrier, après avoir nettoyé ce dernier.

4. NETTOYER SES CANALISATIONS AVEC DU BICARBONATE DE SODIUM

Lorsque vos canalisations ne sont pas assez régulièrement nettoyées, il est logique que celles-ci diffusent une mauvaise odeur dans votre maison. Il faut donc les récurer au moins occasionnellement. Cependant les produits pour déboucher les canalisations ont tendance à être très chers mais aussi très chimiques et donc nocifs pour votre santé et celle de vos proches.

Heureusement, vous avez chez vous votre pack de bicarbonate de soude. Ouf. Vous êtes sauvés.

Voilà la manière de procéder : Avant de partir au travail, saupoudrez un peu de bicarbonate dans vos canalisations (lavabo, évier, baignoire ou douche mais aussi dans vos WC). Une fois chez vous il vous suffira de laisser couler l’eau une vingtaine de secondes pour avoir des canalisations propres et neutraliser les mauvaises odeurs.

5. NETTOYER SON CANAPÉ EN TISSU 

Les canapés en tissu invitent bien plus à la détente que les canapés en cuir. Moelleux et doux, ils sont parfaits pour une après-midi cocooning. Malheureusement leur entretien, du fait de leur matière, peut être très compliqué et demander l’usage de produits ménagers chimiques peu écologiques. C’est là qu’entre en scène votre sauveur : le bicarbonate de soude.

Pour un entretien facile et surtout naturel de votre canapé, saupoudrez-le de bicarbonate de soude et laissez agir la poudre quelques heures, idéalement une nuit complète. Après cela il vous suffira de passer l’aspirateur sur votre canapé et il sera comme neuf !

6. DÉCRASSER VOTRE MACHNE À LAVER SANS PRODUITS CHIMIQUES 

Même si vous entretenez régulièrement votre machine à laver il est logique que le tartre finisse par s’y déposer. Et lorsque cela arrive votre machine nettoiera moins bien votre linge et finira même par déposer du tartre sur vos affaires.

Il faut donc agir pour empêcher cela. Nous allons vous donner une astuce naturelle à base de bicarbonate de soude vous permettant de zapper la case produits chimiques tant redoutée.

Pour cela, rien de plus simple : Diluer 180 g de bicarbonate dans 250 ml de vinaigre blanc. Déposez le mélange dans votre machine à laver. Faites-la tourner à vide. Un cycle plus tard vous êtes débarrassé du tartre ! 

7. LAVER SON MATELAS DE FAÇON ÉCOLOGIQUE 

Le matelas est un investissement important. Il est donc essentiel d’en prendre soin. Vous pouvez notamment le retourner une fois par mois s’il n’a pas de face distinctive. Mais cela ne suffit à terme. Votre matelas a besoin d’un nettoyage en profondeur pour se débarrasser des acariens.

Des aérosols nettoyants et détachant existent pour cela. Mais ils sont incroyablement nocifs que ce soit pour votre santé et celles de vos proches ou pour l’environnement. Nous vous le déconseillons donc.

Surtout qu’il vous suffit d’avoir du bicarbonate de sodium pour régler tous vos problèmes. La méthode à suivre est celle que l’on a déjà appliquée pour votre canapé en tissu. Nous allons saupoudrer votre matelas de bicarbonate de soude et laisser les cristaux de soude agir un maximum (si possible au moins 5h). Après, il faut suffit de passer l’aspirateur sur votre matelas.

8. DONNEZ UN COUP D’ÉCLAT À VOTRE LINGE ET VOS VÊTEMENTS BLANC

Avec le temps vos chemises et votre linge de maison perdent leurs blancs éclatants pour finalement virer au gris. C’est tout à fait normal. Il serait cependant dommage de vous en séparer pour autant.

Munissez-vous donc de votre bicarbonate de soude et lancez une machine de blanc-gris. Au dernier rinçage de cette dernière ajoutez 300 g de votre poudre de bicarbonate dans le bac à lessive.

Rendez-vous sur notre article dédié à l’entretien naturel de votre maison pour en savoir plus !

BEAUTÉ ET SANTÉ NATURELLES GRÂCE AU BICARBONATE DE SODIUM

9. UN SHAMPOING ÉCOLOGIQUE MAISON

Nous vous avions prévenu, cette poudre est quasiment magique ! Elle peut tout faire. Bon, évidemment nous ne vous demandons pas de vous laver les cheveux entièrement avec du bicarbonate de sodium. Nous sommes magnanimes.

Cependant, si vous souhaitez booster votre shampoing bio naturel, le bicarbonate est parfait. Si vous avez tendance à mettre beaucoup de produits sur votre chevelure (gel, masque, laque, etc.) vous pouvez avoir besoin de faire table rase au moins une fois par semaine pour ressourcer vos cheveux.

En ce cas, rien de plus simple. Rajoutez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans votre shampoing habituel et laisser agir le tout 4 à 5 minutes. Cela vous évitera de devoir passer par un shampoing plus chimique et agressif.

10. SOIGNEZ VOS MAUX DE GORGE AVEC CETTE RECETTE DE GRAND-MÈRE

Après avoir hurlé votre amour du rock métal lors d’un concert la veille ou après avoir tout bêtement attrapé froid (possibilité moins épique, on vous l’accorde, mais bien plus commune !), vous vous retrouvez avec un mal de gorge tenace. Pour le faire passer vous pouvez vous tourner vers des pastilles pour la gorge mais leur efficacité est limitée. Vous avez sinon la possibilité de prendre des médicaments mais ces derniers sont tout sauf naturels et leur consommation à outrance peut perturber votre corps.

La solution est donc toute simple et on vous livre la recette. Faites des gargarismes 2 fois par jour avec un mélange d’eau tiède et d’une cuillère à café de bicarbonate de soude. Si vous en avez chez vous, vous pouvez même rajouter un peu de citron pour décupler l’efficacité de ce remède de grand-mère naturel.

11. NETTOYEZ VOTRE VISAGE EN PROFONDEUR ET EN DOUCEUR AVEC LE BICARBONATE

On vous sent vous inquiétez d’un coup. On vous a tout de même parlé de purger vos canalisations avec le bicarbonate et maintenant on vous conseille de vous l’appliquer sur le visage. On respire, pas d’inquiétude, tout est maîtrisé.

On ne vous demande évidemment pas de vous en préparer une mixture quotidiennement. Mais grâce à la différence de pH naturelle du bicarbonate de soude, un gommage avec cette poudre et un peu d’eau va régénérer votre peau. Pour finir votre soin 100% naturel, massez votre visage rincé et séché avec de l’huile de coco pour une hydratation écologique.

12. AVOIR DES DENTS BLANCHES

Il s’agit probablement de l’astuce d’utilisation du bicarbonate de soude la plus connue. En effet, qui n’a pas rêvé d’avoir un sourire éclatant avec des dents bien blanches ? Malheureusement, selon sa teinte naturelle de dents, se les brosser sagement 3 fois par jour, après chaque repas n’est pas toujours suffisant. Il vous faut alors un « petit » boost. Mais la plupart des solutions préparées que vous trouverez sur le marché sont très chimiques et nocives pour votre santé.

Le bicarbonate est alors une solution naturelle mais aussi très efficace. Nous vous conseillons cependant de ne pas utiliser cette méthode plus d’une fois par semaine. En effet, elle est très efficace mais utilisée trop régulièrement elle peut agresser vos gencives si ces dernières sont sensibles.

Mouillez votre brosse à dent, ajouter une pincée de bicarbonate sur celle-ci et brossez-vous les dents normalement.

13. ÉRADIQUEZ VOS POINTS NOIRS DE FAÇON EFFICACE

Pendant que nous sommes dans la catégorie des soins de la peau, il nous absolument mentionner cette utilisation pratique du bicarbonate de soude. Pour dire adieu à vos points noirs disgracieux il n’est pas nécessaire d’utiliser des « soins » abrasifs et chimiques ou encore des patchs affreusement chers et peu efficaces.

Nous avons préparé pour vous un remède de grand-mère efficace mais surtout 100% naturel. Après avoir pressé un citron dans une coupelle, ajoutez-y du bicarbonate de soude afin de former une pâte épaisse. Faites reposer cette pâte sur votre nez une vingtaine de minutes.

Finissez par rincer le tout. Utilisez ce traitement durant une semaine pour voir les premiers résultats !

14. LUTTER CONTRE LES BRÛLURES D’ESTOMAC SANS MÉDICAMENTS

Si vous subissez des aigreurs d’estomac récurrentes, prendre sans cesse des médicaments chimiques ne fera qu’aggraver la situation car une trop grande médication perturbera votre fleur intestinale. Là encore, nous nous occupons de vous grâce à notre super bicarbonate de soude ! Pour un remède naturel et sain, suivez la recette : diluez une ou deux cuillères à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau et buvez le tout.

Cette technique est très efficace et vous en ressentirez les effets très rapidement. Malheureusement, le mélange est assez mauvais. Ne prenez donc pas le temps de le déguster et avaler tout sans réfléchir.

Voici en complément, 10 façons d’utiliser le bicarbonate de soude en beauté :

LE BICARBONATE DE SOUDE ALIMENTAIRE

15. POUR REMPLACER LA LEVURE CHIMIQUE

Alors là nous vous voyons clairement grimacer. On vient de vous conseiller de tapisser vos poubelles de bicarbonate de soude et on vous dit maintenant de le manger. Pas d’inquiétude, nous ne sommes pas tombés sur la tête. Cette poudre écolo est propre à la consommation (le bicarbonate alimentaire évidemment !) et ne provoque aucune allergie et est sans conservateur, tout en étant plus économique que la levure chimique.

Maintenant que vous êtes rassurés, allons chercher votre dose de bicarbonate de soude alimentaire pour faire un peu de pâtisserie. En effet, cette dernière remplace parfaitement la levure chimique. Pour les mesures, une cuillère de bicarbonate est équivalente à un sachet de levure ! Soit 10 grammes environ.

16. DÉBARASSER SES FRUITS ET LÉGUMES DES PESTICIDES

Que vos fruits et légumes soient bio ou non, nous vous conseillons d’utiliser cette astuce car nous ne sommes jamais assez prudents et méfiants avec les pesticides dans notre alimentation.

En effet il suffit de frotter délicatement vos fruits et légumes (issu de l’agriculture locale si possible !) avec du bicarbonate de soude et de l’eau pour les purifier. Pour les fruits et légumes plus fragiles comme les fraises, vous pouvez les faire tremper un quart d’heure dans un mélange d’eau et de bicarbonate de soude.

Nous vous proposons la lecture du livre « Du courage » d’Isabelle SAPORTA qui dénonce notamment les pesticides et perturbateurs endocriniens présents dans notre alimentation.

17. ATTENDRIR LA VIANDE GRÂCE AU BICARBONATE DE SODIUM

Ne vous inquiétez pas, cette astuce naturelle n’altérera pas le goût de vos viandes. Elle permettra simplement d’avoir une viande fondante, quelle qu’en soit la qualité initiale. Prenez donc des notes !

Pour attendrir vos viandes frottez vos morceaux avec du bicarbonate de soude 1h avant la cuisson, puis laissez-les reposer. Ne rincez pas vos morceaux avant la cuisson.

LE BICARBONATE DE SODIUM AU JARDIN

18. CONSERVEZ VOS FLEURS PLUS LONGTEMPS

Vous voici à la moitié de nos meilleurs conseils d’utilisation pour le bicarbonate de soude et pourtant nous sommes sûrs qu’on arrive encore à vous surprendre. Et pourtant c’est vrai, le bicarbonate peut vous permettre de faire durer vos fleurs en vase plus longtemps. Suivez le guide :

Munissez-vous de pinces pour couper les tiges de vos fleurs d’un centimètre au bout. Ajoutez ensuite à l’eau de votre vase 1 cuillère à café de bicarbonate de soude. Cette astuce est donc très simple mais elle permettra malgré tout de conserver vos fleurs en vase plus longtemps, le tout avec des couleurs plus éclatantes.

19. ENFIN UN DÉSHERBANT NATUREL ET EFFICACE

Si vous avez déjà essayer de désherber naturellement votre parcelle de terre, vous avez dû remarquer que la très grande majorité des désherbants naturels et bio sont très peu efficaces.

Il n’est évidemment pas question d’utiliser une solution chimique et polluante affreusement chère.

Surtout lorsque l’on sait qu’il vous suffit de saupoudrer votre sol de bicarbonate de soude, entre les pierres et dalles de votre jardin.

20. UN REPOUSSANT D’INSECTES NATUREL ET SAIN

Comme pour les désherbants, les produits repoussants les insectes du commerce sont inefficaces ou nocifs pour votre santé et pour l’environnement. Et encore une fois, le bicarbonate de soude est une bonne alternative.

Pour protéger vos plantes des insectes naturellement préparez un vaporisateur et remplissez-le du mélange suivant : 5 cuillères à café d’huile d’olive et une de bicarbonate dans 30 cl d’eau. Vaporisez ensuite les plantes que vous souhaitez protéger de ce mélange. Evitez de viser directement les fleurs et tout se passera bien !

Petite astuce : Privilégiez la permaculture pour éviter les insectes et pesticides !

Voilà, vous savez désormais tout du bicarbonate de soude, de ses bienfaits ainsi que de tous ses usages possibles ! Profitez-en, c’est économique, pratique et un produit écologique !

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Du courage ! Isabelle Saporta

« Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront» d'Isabelle Saporta est paru le 22 février 2017. Décryptage du livre et de son auteur.

La coupe menstruelle, pour votre santé et celle de la planète

Les protections hygiéniques sont une catastrophe pour votre santé et celle de notre chère planète. Il est devenu indispensable pour vous mesdames de passer à la coupe menstruelle. Elle est économique, écologique et protège votre fleur vaginale.

L’article Top 20 des utilisations du bicarbonate de soude est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/utilisations-bicarbonate-de-soude/feed/ 0
Bienfaits du Corossol : anti-cancer naturel ? https://www.smartplanete.org/bienfaits-corossol-anti-cancer-naturel/ https://www.smartplanete.org/bienfaits-corossol-anti-cancer-naturel/#respond Fri, 25 Aug 2017 08:33:34 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=2030 Le Corossol, fruit du Graviola est connu pour ses bienfaits! En est-il vrai pour sa réputation d'anti cancer naturel ? SmartPlanete a enquêté pour vous !

L’article Bienfaits du Corossol : anti-cancer naturel ? est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

BIENFAITS DU COROSSOL :

ANTI-CANCER NATUREL

D’OÙ VIENT LE COROSSOL ?

 

Les Rimed’razye ou – en langage vernaculaire – les pharmacopées locales des Caraïbes se nourrissent d’une flore très diversifiée dont la majorité des vertus nous sont encore majoritairement inconnues. Un fruit en particulier semble occuper une importance centrale dans les médecines traditionnelles et certaines études préliminaires tendent à montrer que ce rôle est loin d’être anodin. Ce fruit est le corossol.

Le Corossol est connu sous de nombreuses appellations selon les cultures et les langues. Graviola, Guanabana, Soursop. Son histoire est assez méconnue mais on s’accorde tout du moins à dire qu’il est originaire d’Amérique du sud et qu’il a fait l’objet d’une importation tardive par les européens (en particulier via les routes commerciales hollandaises) qui l’ont ensuite amené jusqu’en Asie.

Ce fruit présente une couleur verte qui ressemble à celle des avocats qui ne sont pas encore arrivés à maturité. Son écorce est couverte d’épines souples et sa chair est onctueuse lorsque le fruit est mûr. Il arrive parfois qu’on le confonde avec le fruit du Jacquier.

L’arbre à Corossol, Annona muricata, est parfois lui-même désigné par l’appellation corossol, ce qui peut porter à confusion. Il se trouve principalement en région amazonienne et en particulier au brésil. Le Corossolier est relativement petit (3 à 10 mètres de haut) comparé à la taille de ses fruits qui peut atteindre 30 centimètres de long. L’arbre en fruit peut ainsi créer un effet visuel disproportionné assez amusant chez les non-initiés.

le corossol, fruit du graviola

CONSOMMATION COURANTE DU FRUIT COROSSOL

Son utilisation gastronomique est relativement peu développée, on le trouve au mieux sous la forme de sorbets ou même parfois de gratins. Mais de façon générale, le corossol est consommé tel quel dans les régions d’où il est natif. Sa saveur est généralement décrite comme un mélange de fraise et d’ananas avec une dominante acide rappelant le citrus. Son originalité gustative vient du fait que ces saveurs contrastent agréablement avec une texture crémeuse qui évoque la chair de noix de coco et de la banane.

En Europe on le rencontre régulièrement sous la forme de jus de corossol ou de sirop, comme pour l’essentiel des fruits exotiques. Cette utilisation a largement été répandue par le biais de l’industrie agro-alimentaire.

Il est avant tout très apprécié pour sa saveur acidulée et douce en dépit d’une odeur parfois jugée entêtante. Attention toutefois, comme la majorité des fruits exotiques, le fruit du graviola est assez riche en fructose et il ne faut pas en abuser.

OÙ TROUVER DU COROSSOL ?

 

En ce qui concerne le fruit en lui-même, il est rarissime de le trouver en grande surface. On le trouve parfois dans certaines enseignes asiatiques. Des magasins proposant des produits d’importation malaisienne ou vietnamienne auront le plus de chances d’en vendre. C’est surtout dans les boutiques spécialisées qu’on aura le plus de chances de le rencontrer. Faute de quoi, il reste toujours plus facile d’acheter du corossol sous la forme de jus, même si cette forme ne fait pas honneur à sa texture particulière.

Il faut noter que ses différents principes actifs se retrouvent également dans les feuilles, les graines ou même l’écorce du corossol qui peuvent eux-aussi se consommer de différentes façon (infusions, voire parfois en cuisine). Si vous ne parvenez pas à vous procurer le fruit, ces options peuvent également faire l’affaire. En prime, les tisanes de feuilles de corossol sont vraiment relaxantes.

A défaut de s’en procurer, il est carrément possible d’en faire pousser soi-même. Ce sera d’ailleurs la seul manière de continuer à consommer en circuit courtL’arbre à corossol peut en effet survivre sans serre à des températures supérieures à 6°C et peut s’accommoder de sols relativement pauvres à condition d’avoir un taux d’humidité assez important. Son exploitation en climat continental ou tempéré n’est pas des plus simples, mais elle demeure néanmoins possible avec relativement peu d’expérience en botanique (privilégier la permaculture pour ce type de culture.

 LES BIENFAITS DU FRUIT DU GRAVIOLA

Aujourd’hui, il est aussi l’objet de vastes spéculations d’ordre médical. On lui prête en effet de nombreuses vertus thérapeutiques dont certaines sont encore sujettes à caution. Le fruit d’Annona muricata, son écorce, ses fleurs et ses graines sont utilisés depuis plusieurs siècles en Amérique du Sud et en Afrique pour apaiser un large éventail de symptômes. Dans son utilisation traditionnelle, il sert de relaxant voire même de somnifère.

Il est courant d’en donner aux enfants comme apaisant. Pathologies cardiaques, douleurs articulaires, maladies parasitaires, troubles digestifs. La liste est longue et l’essentiel des analyses ont démontré que les principes actifs du Corossol sont loin d’être dénués d’intérêts pour la santé humaine, même lorsqu’il est consommé à l’état naturel. Il est par exemple avéré que le fruit du graviola va accélérer la guérison des symptômes de l’herpès.

Ces dernières années, les applications du corossol dans le domaine pharmaceutique se sont inexorablement élargies jusqu’à en déborder sur le marché des produits cosmétique. On retrouve ainsi certains principes actifs du corossol dans des shampoings naturels anti-poux et dans de nombreuses crèmes pour la peau.

L’essor du corossol s’est poursuivi jusqu’au moment où s’est posé la question de son éventuelle utilité dans les traitements des cancers. A partir de là, les enjeux ont complètement été redistribués.

LE COROSSOL, UN FRUIT CONTRE LE CANCER ?

Le corossol contre le cancer

La cause principale de ce nouvel engouement est une acétogénine (composé induisant un principe actif) bien particulière : l’annonacine. C’est un euphémisme de dire que cette substance biochimique est prometteuse puisqu’elle a donné des résultats, cette fois mesurables et concrets, contre les plasmodiums (vecteurs du paludisme), de nombreuses pathologies virales et microbiennes ainsi que des infections cutanées.

Plus important encore, employée comme complément botanique aux traitements habituels, l’annonacine a même montré des effets positifs imputables dans le traitement de certains patients souffrants de cancers. Ces découvertes relativement récentes n’ont pas manqué de susciter un regain d’intérêt pour le Corossol, naturellement riche en annonacine. Les plus optimistes sont allés jusqu’à proposer des chiffres étonnants, affirmant que les principes actifs du Corossol seraient jusqu’à 10.000 fois plus efficaces que la chimiothérapie dans quelques cas particuliers.

L’idée sous-jacente est qu’à la différence des chimiothérapies, les propriétés de l’annonacine lui permettraient de s’attaquer aux cellules cancéreuses sans toutefois nuire aux cellules saines. Ces chiffres ont naturellement été tempérés par les pontes de la recherche médicale, nuançant qu’il est encore trop tôt pour affirmer quoique ce soit de façon définitive.

A ce titre, le centre de recherche du Memorial Sloan Kettering Cancer Center de New York a même classé le corossol comme ayant des « purported uses » (usages prétendus) anti cancer (tout comme le thé). Cette appellation, qui nous rappelle à quel point les recherches médicales peuvent aborder certains sujets avec des pincettes, signifie simplement que les données sont encore insuffisantes pour trancher.

En revanche, ce qu’on sait de façon sûre aujourd’hui, c’est que des extraits de graviola ont effectivement été utilisés dans des conditions de laboratoire pour tuer des cellules cancéreuses de foie et de sein qui résistaient même à la chimiothérapie. Ces premiers résultats sont donc déjà extrêmement engageants. Néanmoins, aucun test prolongé et à grande échelle n’a été réalisé à ce jour sur les humains et nous ne connaissons pas encore toutes les inconnues dans cette équation biologique.

On ne sait donc pas encore avec certitude si oui ou non, le corossol est effectivement le fruit qui guérit le cancer. La réponse sera probablement un entre-deux entre les différentes propositions avancées. Il est déjà raisonnable de penser qu’une consommation modérée de corossol a de bonnes probabilités de créer des conditions favorables pour la santé, autant comme préventif que comme curatif. Et ce, au même titre que de nombreux aliments comme l’ail, les choux et les antioxydants en général.

Il ne reste qu’à espérer que la recherche ne délaisse pas ce sujet prometteur et que les analyses soient en mesure de faire la part des choses entre d’une part, les intérêts privés du marché pharmaceutique (ce n’est un secret pour personne que les traitements type chimiothérapie sont une rente formidable pour les laboratoires) et d’autre part l’empressement exagéré de certains acteurs indépendants à sur-considérer ses promesses en vue d’anticiper des possibilités d’investissement.

COMMENT UTILISER LES BIENFAITS DU COROSSOL AUJOURD’HUI ?

 

Comme pour n’importe quel autre principe actif, le métabolisme de chacun va être plus ou moins réceptif et la meilleure des solutions pour se forger une opinion en attendant les délibérations finales, reste d’abord d’essayer à petite dose et de voir les résultats. Au pire des cas, vous aurez mangé un de vos 5 fruits et légumes par jour et vous aurez fait une découverte culinaire intéressante. Le risque est donc tout à fait acceptable de ce point de vue !

Vous pourrez trouver les principes actifs du corossol dans le fruit lui-même, dans ses feuilles, dans ses graines, son écorce. On les trouve également déjà sous la forme de gélules qui en contiennent les extraits principaux ou parfois même en poudre (à consommer oralement, cela va de soi !).

Pendant que les professionnels délibèrent, pourquoi ne pas se laisser rêver à un futur ou une alimentation saine suffirait à faire table rase de nos enjeux sanitaires ? Il va sans dire que cette méditation rassurante sera idéale pour accompagner un jus de corossol frais pour les beaux jours.

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Du courage ! Isabelle Saporta

« Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront» d'Isabelle Saporta est paru le 22 février 2017. Décryptage du livre et de son auteur.

La coupe menstruelle, pour votre santé et celle de la planète

Les protections hygiéniques sont une catastrophe pour votre santé et celle de notre chère planète. Il est devenu indispensable pour vous mesdames de passer à la coupe menstruelle. Elle est économique, écologique et protège votre fleur vaginale.

La permaculture

La permaculture c'est allier culture et respect de la terre. Ou comment optimiser ses récoltes sur un petit espace, de façon écologique.

L’article Bienfaits du Corossol : anti-cancer naturel ? est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/bienfaits-corossol-anti-cancer-naturel/feed/ 0
Les Startups écologiques de demain https://www.smartplanete.org/les-startups-ecologiques-de-demain/ https://www.smartplanete.org/les-startups-ecologiques-de-demain/#respond Thu, 10 Aug 2017 11:07:49 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=1548 Comment les startup d'aujourd'hui créent le nouveau monde écologique de demain ? Venez rencontrer ses entrepreneurs créatifs à l'âme verte.

L’article Les Startups écologiques de demain est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

LES START-UPS ÉCOLOGIQUES DE DEMAIN

Nous sommes actuellement en transition vers des énergies plus propres, vers une société zéro déchets.

Cela pour faire face à des problèmes comme la pollution ou l’épuisement des ressources d’énergies fossiles. Les acteurs majeurs de cette transition, hormis nous, sont les startups.

Ce sont des entreprises débutantes qui proposent des innovations dans un domaine précis. Ainsi nous assistons à la naissance de nombreuses startups conciliant écologie et nouvelles technologies.

Un thermostat qui régule tout seul le chauffage chez vous, ça vous chauffe ?  

« LA MEILLEURE FAÇON DE PRÉDIRE L’AVENIR EST DE LE CRÉER »

PETER DRUCKER

DES ENTREPRISES AU SERVICE DE PROJETS POUR NOTRE FUTUR

 

Le 17 août 2015 a été adopté la loi sur la transition énergétique. Proposée par le ministère de l’écologie, elle favorise la croissance verte, la création d’emplois dans ce secteur, tout en réduisant la facture énergétique de la France. Cette loi de transition énergétique soutient l’utilisation d’énergies propres, une meilleure gestion des déchets et l’économie circulaire.

Le ministère avait déjà créé en novembre 2013 une mobilisation pour la croissance et le rayonnement des startups numériques françaises. La marque et label French tech en a découlé. Ainsi sur 150 entreprises sélectionnées , 21 on été choisis pour représenter la France à la Cop21 à Paris en décembre 2015.

Ces entreprises faisaient parti du secteur « Cleantech », c’est-à-dire de l’utilisation d’énergies renouvelables comme l’eau ou l’air pour produire. Et elles avaient aussi un objectif de productivité égal ou supérieur aux entreprises n’utilisant pas de ressources naturelles. Tout en réduisant au maximum leurs déchets et la pollution engendrée par les processus de production. C’était donc des entreprises naissantes et écologiques.

Par la suite Bordeaux est devenue ville candidate pour avoir la marque French tech. C’était pas moins de 800 entreprises représentant Bordeaux qui étaient concernées. Innovant et recrutant dans des secteurs comme les nouvelles technologies, le crowfunding, le développement durable, l’économie de fonctionnalité…

Bordeaux a obtenue l’appartenance à la French tech et aujourd’hui plusieurs grandes métropoles françaises en font également parties : Lyon, Nantes ou encore Rennes. Dans le même temps au niveau national, des métropoles sont aussi en train d’adhérer au réseau French tech, comme Santiago en octobre 2016. New York, Tokyo, Londres ou Dublin sont des exemples de villes contenant des startups reliées au réseau French tech international.

Enfin, le ministère a lancé le projet Green tech en février 2016, pour des startups entièrement tournées vers les énergies renouvelables et une croissance respectueuse de l’environnement. C’est un incubateur d’entreprises proposant des innovations « propres » et efficaces. Ces startups bénéficient de fonds allant de 150 000 euros à 500 000 pour les projets les plus prometteurs. Comme pour les entreprises Multivote, JeLoueMonCampingCar ou Fabzat.

Ces aides financières sont précieuses pour les startups car elles leur permettent de développer leur activité. Certaines ont plus de difficultés à avoir accès à des investisseurs. Emerge alors le crowfunding, autrement dit le financement participatif. Happy Capital en est un exemple. Il soutient plusieurs projets provenant d’entreprises Bordelaises.

LA GREENT TECH : DE NOUVEAUX PRODUITS ET SERVICES AVEC LE NUMÉRIQUE

 

Depuis 10 ans, les emplois dans le domaine du numérique augmentent de 14,1% par an. Et ces nombreuses startups l’ont bien compris : elles intègrent les nouvelles technologies dans de multiples domaines pour favoriser la transition énergétique. Ainsi elles proposent des produits et services dans différents domaines : l’économie d’énergie, les énergies renouvelables, la santé, l’environnement, les transports, les bâtiments, la sécurité, la qualité de l’eau et de l’air ou encore la biodiversité.

Vous trouvez par exemple une pépinière qui propose l’énergie passive et la bio-climatisation des bâtiments, comme moyen de fonctionnement. Voici des applications concrètent de l’utilisation des nouvelles technologies avec l’écologie : la numérisation de l’éclairage public ou encore l’autoconsommation énergétique des maisons.

Il y aussi les objets connectés comme les compteurs intelligents ou le thermostat qui régule tout seul le chauffage. Il contient des capteurs de présence et de températures pour ensuite s’adapter en fonction des habitudes des utilisateurs. Imaginez pendant que vous dormez au chaud, le reste des pièces sont refroidies automatiquement.

Et quand vous vous réveillerez, ce sera l’inverse ! Les « smart cities » sont des villes qui mêlent entièrement numérique et énergies propres. L’analyse de la production et consommation énergétique des bâtiments, permet de gérer leur consommation de manière « personnalisée ». Ces données proviennent des objets connectés à internet, comme les nouveaux compteurs électriques que vous avez peut-être déjà chez vous !

Pour aider ces jeunes entreprises de la green tech, il y a un système de mise en commun des données, qui sont alors accessible pour tous. Ce système s’appelle « big data » et permet de créer de nouvelles innovations à partir des données déjà existantes.

C’est un cycle vertueux de création de solutions. Il y a aussi plus de transparence auprès du public qui peuvent les consulter. Par ailleurs, ces données sont également exploitées pour faciliter la prise de décisions et pour identifier les services du quotidien pouvant être améliorés par le numérique.

Ce n’est pas moins de 10 millions de données auxquelles ont accès ces startups ! D’ailleurs, l’Allemagne teste un programme d’analyse du big data, qui permettra de mieux prévoir à l’avance l’énergie produite par les éoliennes et les panneaux solaires.

Pour cela, ce programme recoupe des données météorologiques avec des données énergétiques. Ces dernières sont notamment transmises par des capteurs situés directement dans les éoliennes et sur certains panneaux solaires.

L’ensemble des données sont alors transmises dans des ordinateurs qui arrivent à prévoir 48 heures à l’avance la production d’énergie renouvelable. Permettant par la suite, d’adapter la production d’énergie non renouvelable.

A l’heure du « tout connecté » et de la transition énergétique, la connaissance devient cruciale. En effet, elle permet à ces startups d’innover et de faire avancer l’ensemble de la société. Tout en inspirant les autres.

C’est donc une véritable économie basée sur le savoir qui est en train de se développer. Elle est appelée l’économie de la connaissance, avec pour objectif final zéro déchets et une société bien plus autonome au niveau énergétique. Laissant un air beaucoup

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Les Startups écologiques de demain

Comment les startup d'aujourd'hui créent le nouveau monde écologique de demain ? Venez rencontrer ses entrepreneurs créatifs à l'âme verte.

Comparaison des programmes écologiques

Découvrez notre comparaison des programmes écologiques des deux candidats du deuxième tour des présidentielle : Marine LE PEN / Emmanuel MACRON.

Banque coopérative

Quels sont les investissements de demain ? Les banques coopératives sont la solution pour allier épargne intelligente et écologie.

Des citernes d’eau sur les toits

Une chasse d'eau, ça consomme. Nous devons trouver une solution ! SmartPlanete vous dit pourquoi installer une citerne d'eau sur son toit.

La Blue Economy par Gunter Pauli

La Blue Economy : Un concept créé par Guntrer Pauli ayant pour objectif un monde sans déchets (grâce à la valorisation des déchets).

Gigafactory Tesla

Une usine 100% autonome (révolutionnaire) entièrement approvisionnée en énergie renouvelable, c'est le nouveau paris d'Elon Musk : La Gigafactory Tesla.

Le Biomimétisme

Le biomimétisme est le fait de s'inspirer de la nature pour innover et créer tout en respectant et en écoutant notre planète (SmartPlanete vous dit tout).

Algue Spiruline contre le CO2 

Vous connaissez sûrement la Spiruline pour ses bienfaits nutritionnels, mais la connaissez-vous pour ses bienfaits écologiques et son côté lucratif ?

L’article Les Startups écologiques de demain est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/les-startups-ecologiques-de-demain/feed/ 0
Comparaison des programmes écologiques https://www.smartplanete.org/infographie-comparaisons-programmes-ecologiques-presidentielle-2017/ https://www.smartplanete.org/infographie-comparaisons-programmes-ecologiques-presidentielle-2017/#comments Thu, 04 May 2017 11:58:26 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=1826 Découvrez notre comparaison des programmes écologiques des deux candidats du deuxième tour des présidentielle : Marine LE PEN / Emmanuel MACRON.

L’article Comparaison des programmes écologiques est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

COMPARAISON DES PROGRAMMES ÉCOLOGIQUES – PRÉSIDENTIELLE 2017

Marine LE PEN / Emmanuel MACRON

 

Suite au grand débat qui a opposé Marine LE PEN et Emmanuel MACRON, ce mercredi soir. Les deux finalistes de la présidentielle 2017 et leurs camarades journalistes ont omis un point essentiel en ce débat : L’ÉCOLOGIE. Oui, car nous sommes un certains nombre à apprécié notre petite planète bleu, et nous aimerions pouvoir en profiter encore un petit peu, nos enfants et petits enfants également, et puis les animaux ! Bref, un grand oublie qu’on a voulu combler aujourd’hui. Voici donc une comparaison succincte des programmes écologiques des deux candidats.

 

(Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir)

AGRICULTURE

EMMANUEL MACRON

Il souhaite investir 5 milliards dans le développement de l’agriculture Bio et se battre contre l’utilisation de pesticides ainsi que protéger les français face aux perturbateurs endocriniens : « Nous placerons la France en tête du combat contre les perturbateurs endocriniens et les pesticides. Ils sont l’une des principales causes de l’augmentation des cancers des enfants depuis 20 ans. ».

Mais aussi pour le bien être animal et l‘adaptation des industries aux normes environnementales. Il souhaiterai également d’ici 2022 que « 50% des produits proposés par les cantines scolaires et les restaurants d’entreprise devront être bio, écologiques ou issus de circuits courts. ». Il maintiendrai l’interdiction des OGM et améliorerai la condition animale en élevage.

MARINE LE PEN

Pour madame LE PEN, grâce à une protection des agriculteurs français face à la concurrence internationale, l’agriculture sera bio et respectueuse de l’environnement. Elle souhaiterai également accélérer le processus de combat contre les pesticides et perturbateurs endocriniens. Elle veut comme son adversaire, interdire l’OGM.

La candidate souhaiterai aussi défendre la condition animale : « Faire de la protection animale une priorité nationale. Défendre le bien-être des animaux en interdisant l’abattage sans étourdissement préalable et en remplaçant le plus possible les expérimentations animales. ».

ÉNERGIE

EMMANUEL MACRON

« Nous ferons de la France le leader mondial de la recherche sur la transition environnementale. »

La transition écologique grâce aux nouvelles technologies semble être le point clés du candidat. En effet, il souhaite investir 50 milliards au service des qualifications de tous les citoyens, de la transition écologique. Cette transition environnementale passera par les industrie du futur : « Je veux accélérer l’émergence d’un nouveau modèle de croissance réconciliant transition écologique, industrie du futur et agriculture de demain ». Il est important pour lui de développer et aider les startups de demain qui inventent tous les jours des solutions écologiques et durables pour notre planète.

Concernant les énergies fossiles, il souhaiterait la fermeture des centrales charbon, pas de nouveaux permis de recherche ni d’exploitation d’hydrocarbure fermer 50% des réacteurs nucléaires et interdire l’exploitation du gaz de Schistes.

Pour pallier ce déficit énergétique, il prévoit de doubler le parc éolien et photovoltaïque de France d’ici la fin de son quinquennat. Ainsi que rénover 1 million de logements mal isolés grâce à 1 milliard de subvention.

Pour les transport, Emanuel Macron prévoit une prime de 1000€ à l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion moins polluant. Mais aussi d’aligner la fiscalité du diesel sur celle des autres carburants. Enfin, il aimerai « Engager la mutation des constructeurs automobiles vers l’électrique, l’hybridation et l’hydrogène et de leurs sites industriels. ». Ce qui est on ne peut plus logique.

MARINE LE PEN

« Développer massivement les filières françaises des énergies renouvelables »

Elle voudrait également supprimer les énergies fossiles ainsi que le Gaz de Schiste, mais maintenir et améliorer le nucléaire français. Soutenir une filière française de l’hydrogène et «Développer massivement les filières françaises des énergies renouvelables (solaire, biogaz, bois…) » Et l’éolien ? non.

Mais pour Marine LE PEN, « l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas ». Elle voudrais donc faire de l’isolation de l’habitat une priorité budgétaire de son quinquennat.

En conclusion, même si les deux candidats se rejoignent sur certains points (ce qui est logique lorsque l’on parle de sauver la planète), on constate un fossé entre les deux projets : La candidate du Front National souhaite un retour en arrière via le protectionisme et la continuité du nucléaire. Quand le candidate d’En Marche souhaite lui regarder vers l’avenir et aider les entreprises de demain à mettre en place des nouvelles technologies qui sauveront notre planète.

Nous constatons tout de même la légèreté de leur programme écologique. Même si l’un se différencie de l’autre, il manque tout de même un certains nombre de points concernant l’aspect international de l’écologie. Nous reprocherons ainsi aux deux candidats de ne pas regarder assez loin, même si Emmanuel MACRON a tout de même prévu des partenariat avec des chercheurs étrangers pour le développement commun de solutions écologiques.

MARINE LE PEN

Parti Politique : Front National

Voir le programme

EMMANUEL MACRON

Parti Politique : En Marche !

Voir le programme

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Algue Spiruline contre le CO2 

Vous connaissez sûrement la Spiruline pour ses bienfaits nutritionnels, mais la connaissez-vous pour ses bienfaits écologiques et son côté lucratif ?
Lire l'article

L’économie de la connaissance par Idriss Aberkane

L'économie de a connaissance c'est quoi ? Le pilier de la renaissance 2.0. Les influenceurs de demain nous explique l'économie de demain.
Lire l'article

La Blue Economy par Gunter Pauli

La Blue Economy : Un concept créé par Guntrer Pauli ayant pour objectif un monde sans déchets (grâce à la valorisation des déchets).
Lire l'article

Too Good To Go, l’appli qui lutte contre le gaspillage alimentaire

Too Good To Go c'est l'application mobile qui permet aux commerçants et restaurants de revendre à petit prix les invendus de la journée.
Lire l'article

Gigafactory Tesla

Une usine 100% autonome (révolutionnaire) entièrement approvisionnée en énergie renouvelable, c'est le nouveau paris d'Elon Musk : La Gigafactory Tesla.
Lire l'article

LifeStraw : La paille filtrante

La paille LifeStraw est capable de rendre l'eau potable. Cette innovation est vitale dans certains pays et également pratique pour les voyageurs !
Lire l'article

Le Biomimétisme

Le biomimétisme est le fait de s'inspirer de la nature pour innover et créer tout en respectant et en écoutant notre planète (SmartPlanete vous dit tout).
Lire l'article

Des citernes d’eau sur les toits

Une chasse d'eau, ça consomme. Nous devons trouver une solution ! SmartPlanete vous dit pourquoi installer une citerne d'eau sur son toit.
Lire l'article

Comparaison des programmes écologiques

Découvrez notre comparaison des programmes écologiques des deux candidats du deuxième tour des présidentielle : Marine LE PEN / Emmanuel MACRON.
Lire l'article

Banque coopérative

Quels sont les investissements de demain ? Les banques coopératives sont la solution pour allier épargne intelligente et écologie.
Lire l'article

L’article Comparaison des programmes écologiques est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/infographie-comparaisons-programmes-ecologiques-presidentielle-2017/feed/ 1
Impact de notre alimentation sur l’environnement https://www.smartplanete.org/impact-alimentation-sur-lenvironnement/ https://www.smartplanete.org/impact-alimentation-sur-lenvironnement/#respond Wed, 03 May 2017 11:26:20 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=1821 L’industrialisation de l’alimentation a un impact indéniable sur notre assiette mais également sur notre planète. On est souvent loin d’en imaginer la portée.

L’article Impact de notre alimentation sur l’environnement est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

IMPACT DE NOTRE ALIMENTATION SUR L’ENVIRONEMENT

L’ALIMENTATION ÉCOLOGIQUE POUR CONTRER LES SYSTÈMES DE PRODUCTION ABUSIFS

 

L’industrialisation de l’alimentation a un impact indéniable sur notre assiette mais également sur notre planète. On est souvent loin d’en imaginer la portée.

LES CHIFFRES SONT EXPLICIT

 

Les légumes font des kilomètres avant d’arriver dans notre assiette, ils perdent en fraîcheur mais également en qualité. Certains aliments perdent près de la moitié de leur teneur en vitamine C dans les 48h qui suivent la récolte. Les pesticides utilisés en agriculture altèrent également la qualité de nos aliments. Un légume traité contient moins d’éléments nutritifs qu’un légume biologique. Il arrive que ces pesticides se retrouvent dans notre eau potable des années après leur interdiction, comme l’atrazine. Leur utilisation a connu une hausse de 10% entre 2009 et 2013 alors que l’état s’était fixé un objectif de moins 50% d’ici 2018.

Les aliments transformés, quant à eux, passent par des procédés qui détruisent tout élément nutritif. On rajoute de l’eau pour gagner en poids, des conservateurs (publiquement notoires), du sucre partout, vraiment partout … C’est l’opposé exacte d’une alimentation saine mais qui répond, hélas, à un besoin de rapidité.

Notre société est une société de surconsommation. La publicité fait partie intégrante de la vie de chaque citoyen. Le marketing arrive même à créer le besoin ! Les industriels s’en réjouissent. Prenons un exemple tout simple, le yaourt. La date de péremption dessus est une duperie puisqu’un yaourt, même un mois après ladite date, garde exactement les mêmes propriétés et reste propre à la consommation. D’ailleurs, les industriels mettent deux dates différentes sur deux lots produits le même jour, car un lot est destiné à prendre la mer dans un container pendant 2 semaines … Une loi anti-gâchis a été votée, mais est-elle suffisante face à l’ampleur de la situation ?

Même l’eau y passe avec le scandale de Nestlé qui n’hésite pas à privatiser l’eau publique, la mettre en bouteille et la vendre. Rappelons que c’est la même eau qui coule dans les toilettes. Nestlé accélère ainsi la pénurie.

Le végétarien passe aujourd’hui pour un extravagant en quête d’attention. A voir les vidéos de L214, on se demande s’il n’a pas finalement raison. L’industrie de la viande engendre effet de serre, souffrance animale, la faim en détournant les 2/3 des terres agricoles, ressources nécessaires à l’alimentation humaine, la déforestation, le gaspillage et la pollution de l’eau … Sans oublier tous les antibiotiques que nous ingérons à notre insu.

Un peu plus loin en Asie, un singe est en danger d’extinction parce que l’industrie de l’huile de palme détruit son habitat naturel. L’orang-outan tellement mignon ne sait plus où aller pour se réfugier. Ce sont des singes normalement solitaires, mais au vu de leurs territoires, chaque jour, de plus en plus réduits, ils cohabitent avec violence, des bagarres souvent meurtrières, qui participent à l’extinction de cette race. L’huile de palme n’est pas mauvaise en soi, mais c’est ce que l’homme fait pour sa production qui pousse à réflexion.

De grands groupes industriels se sont même appropriés des graines anciennes et empêchent leur culture. Où va le monde ? De quels droits se permettent-ils cela ? De la même manière, comment Nestlé se permet de privatiser et s’approprier une eau publique ? Une seule réponse, des lobbys extrêmement puissants tiennent les rênes de notre alimentation. Des politiciens faibles. Un manque d’engagement et d’implication voire même de considération pour les citoyens.

Le monde semble, cependant, plus alerte. Un réel engouement pour les produits biologiques, ou encore les petits marchés, sont la preuve de cette prise de conscience nécessaire et de cette volonté de changement. Et heureusement.

L’alimentation écologique est un modèle alternatif à la production de masse qui s’inscrit dans la durabilité, il englobe tout le système alimentaire avec des retombées positives pour nous et notre environnement.

Gandhi a dit : ‘’Sois le changement que tu souhaites voir dans le monde.’’ Si chacun à son échelle s’engage, cela pourrait changer la donne. Comment procéder, alors ?

 

LE PRINCIPE DE L’ALIMENTATION ÉCOLOGIQUE

 

Il faudrait :

(Nous vous recommandons de regarder le film documentaire « Demain« , qui offre des solutions à ce problème.)

Privilégier la diversité et les végétaux, faire les marchés ou passer par des circuits de distribution courts comme la ruche qui dit oui, acheter moins mais mieux. Le biologique a certes un coût, mais la santé n’a pas de prix. Cela permet de manger des fruits et des légumes de saison. Tous les fruits et légumes produits hors saison sont plus traités et avec une qualité nutritionnelle moindre. Ceci dit, il vaut mieux choisir un produit non biologique mais frais plutôt qu’un produit biologique mais qui a voyagé pendant 10 jours pour arriver jusqu’à nous. Plusieurs agriculteurs proposent des paniers à la semaine, souvent, on peut les récolter nous-mêmes. Un vrai régal pour les petits bambins qui aiment jouer à la ferme.

Eviter les produits frais ou peu transformés, qui ont une très faible valeur nutritionnelle mais qui font tourner des usines à plein régime, laissant de côté des agriculteurs dont la situation devient de plus en plus précaire.

Acheter des aliments issus de la culture biologique ou du commerce équitable, la gamme s’élargit de plus en plus, de jour en jour. Aujourd’hui on trouve de tout dans les magasins biologiques : pâtes, pains, viandes, produits laitiers, céréales, légumineuses, chocolat, bonbons ..  Biocoop est un exemple de réussite, leur charte est transparente et leur cahier de charges assez strict.

Choisir la qualité plutôt que la quantité pour les viandes. C’est mieux pour notre système cardiovasculaire et pour la planète !

Pour les plus chanceux, avoir un potager en permaculture peut être une bonne solution pour savoir exactement ce qu’on a dans l’assiette.

Il est important de repenser notre alimentation et de nous poser les bonnes questions sans se laisser emporter par la frénésie de la consommation. Quelle planète souhaitons-nous laisser à nos enfants ? Quel exemple devons-nous être ? 

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Le circuit court : consommer local

Aujourd'hui, nous devons adapter notre consommation à notre époque : Manger local pour éviter la pollution des transports.
Lire l'article

Too Good To Go, l’appli qui lutte contre le gaspillage alimentaire

Too Good To Go c'est l'application mobile qui permet aux commerçants et restaurants de revendre à petit prix les invendus de la journée.
Lire l'article

Bienfaits du Corossol : anti-cancer naturel ?

Le Corossol, fruit du Graviola est connu pour ses bienfaits! En est-il vrai pour sa réputation d'anti cancer naturel ? SmartPlanete a enquêté pour vous !
Lire l'article

Du courage ! Isabelle Saporta

« Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront» d'Isabelle Saporta est paru le 22 février 2017. Décryptage du livre et de son auteur.
Lire l'article

Impact de notre alimentation sur l’environnement

L’industrialisation de l’alimentation a un impact indéniable sur notre assiette mais également sur notre planète. On est souvent loin d’en imaginer la portée.
Lire l'article

Adopter une alimentation éco-responsable

Smartplanete vous donnes les trucs et astuces pour adapter une alimentation écologique.
Lire l'article

La permaculture

La permaculture c'est allier culture et respect de la terre. Ou comment optimiser ses récoltes sur un petit espace, de façon écologique.
Lire l'article

L’article Impact de notre alimentation sur l’environnement est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/impact-alimentation-sur-lenvironnement/feed/ 0
Bienfaits du thé : anti cancer et anti-rides https://www.smartplanete.org/bienfaits-du-the/ https://www.smartplanete.org/bienfaits-du-the/#respond Wed, 19 Apr 2017 13:08:37 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=1919 Découvrez les bienfaits du thé, un actif naturel anti ride et anti cancer grâce à ses nombreuses vertus biologiques !

L’article Bienfaits du thé : anti cancer et anti-rides est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

BIENFAITS DU THÉ

ANTI-CANCER & ANTI-RIDE NATUREL

Tous les thés, qu’ils soient noirs, verts, ou blancs, sont issus du même arbre. Le mode de récolte et de préparation donne naissance aux quelques 3000 types de thés bus dans le monde. On l’apprécie pour son goût délicat, mais aussi pour ses propriétés antioxydantes reconnues, qui permettraient de prévenir cancers et maladies cardio-vasculaires. En cosmétique, le thé vert est utilisé pour ses vertus astringentes et antirides.

QUELQUES CHIFFRES

Le thé est la boisson la plus consommée dans le monde, après leau. Chaque seconde, ce sont 15.000 tasses de thé qui sont bues! La France, avec ses 250g de thé (en feuilles ou en sachets) consommés par personne et par an, est plutôt une petite consommatrice de thé, surtout par rapport aux Irlandais (3kg/personne/an).

PROPRIÉTÉS ANTI-OXYDANTES DU THÉ

Le principal atout du thé pour notre santé, cest sa richesse en antioxydants, surtout pour le thé vert: polyphénols, tanins, flavonoïdes, théophylline, théobromine, acide gallique et épigallocatéchine. Cette large palette de substances anti-oxydantes confère au thé des vertus protectrices pour l’organisme:

Contre le cancer tout comme le corossol (prostate, œsophage, estomac, vessie, reins, pancréas) : prévention de lapparition des tumeurs, en limitant le développement des cellules tumorales. Lépigallocatéchine, notamment, inhibe les proliférations cellulaires anarchiques en induisant lapoptose, ou mort cellulaire, des cellules « anormales ». Les antioxydants empêchent également les cancers de se développer en limitant la formation des vaisseaux sanguins autour des tumeurs (action anti angiogénèse).

Protection du système cardiovasculaire : les antioxydants limiteraient le risque daccident vasculaire cérébral (AVC), dathérosclérose, de thrombose, dembolie, de cataracte et réduiraient lhypertension artérielle. Certaines études auraient également mis en évidence une réduction du taux de LDL-cholestérol (le « mauvais ») grâce à la consommation daliments riches en antioxydants (thé vert, jus de grenade, baies de Goji, cranberry, fruits rouges).

Le thé en cosmétique
Les antioxydants du thé protègent également la peau du vieillissement précoce. D’une part, ils empêchent la dégradation des acides gras poly insaturés qui constituent la membrane des cellules. D’autre part, ils protègent les cellules des attaques des radicaux libres (générés par les UV solaires, la pollution, le stress). Ce sont donc des nutriments anti-âge, souvent utilisés en cosmétique pour réduire les rides.

Le thé (surtout le thé vert) est également apprécié en soins de la peau pour ses propriétés astringentes et désinfiltrantes: il décongestionne le contour de l’œil, réduit les cernes et resserre les pores. On le trouve ainsi dans des lotions tonifiantes, des gels pour le contour des yeux, des produits anti-cellulite, des crèmes de jour…

LES DIFFÉRENTS TYPES DE THÉ

Tous les thés, verts, noirs, fermentés, fumés ou blancs (il en existe près de 3000 variétés!), proviennent du même arbre: Camellia sinensis, ou théier. Ce petit arbre au feuillage persistant pousse sous les climats chauds et humides d’Asie. Les différences de couleur et de goût sont dues aux conditions de culture (altitude, température, humidité, sol…), à l’âge des feuilles utilisées, à la période de cueillette, et au mode de transformation des feuilles fraîches (séchage, chauffage, torréfaction, fermentation…).

– Pour le thé vert, les feuilles sont brièvement séchées à haute température, puis roulées. La quasi totalité des antioxydants est ainsi préservée. On le dit pauvre en théine, et il peut être consommé le soir sans risque d’insomnies: en fait, il contient autant de théine que le thé noir, mais sa richesse en antioxydants tempère les effets de la théine.

– Pour le thé noir, les feuilles fraîches sont flétries, puis roulées, fermentées, et enfin séchées. L’oxydation des polyphénols au cours de la fermentation donne au thé son goût corsé. En Chine, le thé noir (qui nest noir que pour les Européens) est appelé thé rouge.

– Le thé rouge européen est généralement du Rooibos, qui n’est pas un thé à proprement parler. Il est issu d’un autre arbre, et sa consommation est courante en Afrique du Sud.

– Le thé noir-noir ou post-fermenté (c’est le thé noir des chinois… oui, c’est compliqué), ou Pu-Erh, est un thé noir qui a subi une seconde fermentation, non suivie d’un séchage. L’oxydation peut ainsi se prolonger durant plusieurs années. En Chine, il est conservé dans les caves, sous forme de galets compressés. C’est un thé rare et coûteux.

– Le thé noir fumé, ou Souchong, est préparé à partir de feuilles âgées, et dures. Elles sont roulées et torréfiées, puis fumées au feu de bois. Son goût est délicat et très particulier, et il contient peu de théine, contrairement aux thés noirs et verts.

– Le thé bleu-vert ou semi-fermenté, ou Oolong, se situe entre le thé vert et le thé noir: il n’a subi qu’une fermentation partielle.

– Enfin, le thé blanc est obtenu par séchage à basse température (au soleil, par exemple) des bourgeons non éclos, ou des très jeunes feuilles. Ce thé fin et subtil est très recherché.

Voici pour conclure, une vidéo qui résume tous ces bienfaits :

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Du courage ! Isabelle Saporta

« Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront» d'Isabelle Saporta est paru le 22 février 2017. Décryptage du livre et de son auteur.

La coupe menstruelle, pour votre santé et celle de la planète

Les protections hygiéniques sont une catastrophe pour votre santé et celle de notre chère planète. Il est devenu indispensable pour vous mesdames de passer à la coupe menstruelle. Elle est économique, écologique et protège votre fleur vaginale.

La permaculture

La permaculture c'est allier culture et respect de la terre. Ou comment optimiser ses récoltes sur un petit espace, de façon écologique.

L’article Bienfaits du thé : anti cancer et anti-rides est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/bienfaits-du-the/feed/ 0
Too Good To Go, l’appli qui lutte contre le gaspillage alimentaire https://www.smartplanete.org/too-good-too-go-lappli-qui-lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire/ https://www.smartplanete.org/too-good-too-go-lappli-qui-lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire/#comments Sat, 08 Apr 2017 18:45:27 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=1799 Too Good To Go c'est l'application mobile qui permet aux commerçants et restaurants de revendre à petit prix les invendus de la journée.

L’article Too Good To Go, l’appli qui lutte contre le gaspillage alimentaire est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

TOO GOOD TO GO

L’appli qui lutte contre le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est un problème récurrent en France et dans le monde.  Nous sommes tous au courant que des tonnes de nourritures sont jetées chaque année à la poubelle, parfois même recouverts de javel pour éviter que des personnes en besoin se servent. Pourtant, dans un monde où la faim est omniprésente, dans un pays où 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, est-ce raisonnable autant de gâchis ?

C’est avec ce constat que Too Good To Go a vu le jour.

commerces partenaires

repas sauvés

repas aux sans abris

QU’EST-CE QUE TOO GOOD TO GO ?

 

Too Good To Go c’est une application qui permet de lutter contre le gaspillage alimentaire. Comment ? En permettant aux commerçant de vendre à moitié prix les produits qu’il leur reste en fin de journée ou en fin de service. Grâce à cela, fini les aliments jetés en fin de journée. Par exemple, vous pourrez aller chercher dans votre boulangerie de quartier, un panier surprise en fin de journée pour 3€ !

Pour en savoir plus sur cette startup, nous nous sommes entretenu avec Lucie Bach, fondatrice de l’Application : 

______________________

Bonjour Lucie, pourriez-vous vous présenter rapidement ?

Je suis Lucie Basch, j’ai 25 ans et je suis ingénieur centralienne. J’ai démarré ma carrière dans l’agro-alimentaire au Royaume-Uni. J’ai toujours été sensible au gaspillage alimentaire et choquée par ce que j’ai vu dans l’industrie, j’ai donc décidé de mettre mon énergie au service de causes qui ont du sens et j’ai quitté mon boulot pour créer Too Good To Go. De retour en France, c’est désormais entourée d’une dizaine de femmes engagées que la solution sensibilise des dizaines de milliers d’utilisateurs en France au gaspillage !

Comment l’idée de l’application vous est-elle venu ?

Un soir, je suis passée devant une boulangerie qui jetaient de nombreux produits à la poubelle. J’ai toujours été très sensible au gaspillage alimentaire et ce soir là, je me suis dit qu’on devait pouvoir faire quelque chose ! Et si, chaque soir, quelqu’un pouvait passer récupérer ses produits juste avant qu’ils ne soient jetés ? cela ferait plaisir à tout le monde, et aurait un réel impact ! J’ai donc décidé de créer une plateforme qui mettrait en relation les commerçants et des riverains qui rachèteraient ces produits à prix réduits. L’idée de Too Good To Go venait de naître ! 

Comment avez vous fait pour réunir les fonds nécessaires ?

Le financement du projet s’est fait au fil de l’eau. D’une part, nous prélevons une commission fixe sur chaque portion vendue. D’autre part, nous participons très régulièrement à des concours avec comme prix des dotations financières. Cela nous permet donc de nous financer. Nous avons également réalisé au début de l’aventure, en Juillet 2016, une campagne de financement participatif qui nous a permis de récolter plus de 12 000 euros et ainsi de nous développer sur toute la France. 

La lutte contre le gaspillage alimentaire, une cause qui vous tient à coeur ?

J’ai toujours été sensible au gaspillage alimentaire et choquée par ce que j’ai vu dans l’industrie !

Comment fonctionne TGTG ? 

Too Good To Go est une application mobile qui lutte contre le gaspillage alimentaire en connectant commerçants et consommateurs pour sauver leurs invendus de la poubelle à la fermeture. Géolocalisés, les utilisateurs repèrent les partenaires commerçants autour d’eux, payent un petit prix en ligne, et passent à la fermeture récupérer leur « panier surprise », composé en fonction des invendus du jour ! Un concept gagnant-gagnant, pour l’utilisateur qui s’engage au quotidien contre le gaspillage et profite de prix réduits, pour le commerçant qui ne jette plus ses bons produits et pour l’environnement !  

Pourquoi devrions-nous télécharger l’application ?

Vous devriez télécharger l’application Too Good To Go car elle vous permet de découvrir de nouveaux commerçants à côté de chez vous ! Mais aussi car vous dégustez de bons produits à petits prix et en plus de cela, vous luttez contre le gaspillage alimentaire ! « Un repas dans votre assiette, un geste pour la planète » 😉

Et les commerçants, qu’ont-ils à gagner ?

L’application est gratuite et sans engagement, ainsi c’est une solution gagnante pour les commerçants !  Ils ne jettent plus leurs bons produits, gagnent en visibilité et donc ont accès à une nouvelle clientèle et enfin ils valorisent leur image environnementale ! 

Vous êtes déjà présent dans 14 villes de France (Lille, Paris, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Rennes, Montpellier, Poitiers, La Rochelle, Niort, Aix-en-Provence et Marseille), quelles-sont les prochaines étapes ?

Effectivement, le développement a été très rapide et notre ambition est d’être présent sur tout le territoire français ! Le gaspillage alimentaire est un sujet qui touche la plupart des commerçants et nous souhaitons proposer à tous cette solution. 

Merci Lucie de nous avoir accordé cette interview ! Nous te félicitons pour cette superbe application et nous ne manquerons pas d’en parler autour de nous !

______________________

Alors, convaincus ? Nous, nous l’avons testé à la boulangerie du coin, et ce qui est sûr, c’est que pour 3,50€, nous avons pas été déçu ! 

Celle-ci n’est malheureusement pas encore disponible dans toutes les villes, mais cela ne tient qu’à vous d’en parler à votre commerçant pour qu’il télécharge l’application ! 

Simple d’utilisation et vraiment utile pour lutter contre le gaspillage alimentaire, Too Good Too Go est validé par Smart Planete !

Maintenant, il ne reste plus qu’à éliminer les déchets de cette nourriture ! 

Lucie BASCH

25 ans

Fondatrice de l’application Too Good To Go .

Ingénieur centralienne

Cliquez ici pour visiter le site internet.

Lucie BASCH

25 ans

Fondatrice de l’application Too Good To Go .

Ingénieur centralienne

Cliquez ici pour visiter le site internet.

L’application Too Good To Go est disponible sur iPhone et sur Android !

Pour iPhone

Télécharger ici

Pour Andoid

Télécharger ici

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Les Startups écologiques de demain

Comment les startup d'aujourd'hui créent le nouveau monde écologique de demain ? Venez rencontrer ses entrepreneurs créatifs à l'âme verte.
Lire l'article

Impact de notre alimentation sur l’environnement

L’industrialisation de l’alimentation a un impact indéniable sur notre assiette mais également sur notre planète. On est souvent loin d’en imaginer la portée.
Lire l'article

Adopter une alimentation éco-responsable

Smartplanete vous donnes les trucs et astuces pour adapter une alimentation écologique.
Lire l'article

LifeStraw : La paille filtrante

La paille LifeStraw est capable de rendre l'eau potable. Cette innovation est vitale dans certains pays et également pratique pour les voyageurs !
Lire l'article

Le Biomimétisme

Le biomimétisme est le fait de s'inspirer de la nature pour innover et créer tout en respectant et en écoutant notre planète (SmartPlanete vous dit tout).
Lire l'article

Le circuit court : consommer local

Aujourd'hui, nous devons adapter notre consommation à notre époque : Manger local pour éviter la pollution des transports.
Lire l'article

La Blue Economy par Gunter Pauli

La Blue Economy : Un concept créé par Guntrer Pauli ayant pour objectif un monde sans déchets (grâce à la valorisation des déchets).
Lire l'article

Algue Spiruline contre le CO2 

Vous connaissez sûrement la Spiruline pour ses bienfaits nutritionnels, mais la connaissez-vous pour ses bienfaits écologiques et son côté lucratif ?
Lire l'article

L’économie de la connaissance par Idriss Aberkane

L'économie de a connaissance c'est quoi ? Le pilier de la renaissance 2.0. Les influenceurs de demain nous explique l'économie de demain.
Lire l'article

Gigafactory Tesla

Une usine 100% autonome (révolutionnaire) entièrement approvisionnée en énergie renouvelable, c'est le nouveau paris d'Elon Musk : La Gigafactory Tesla.
Lire l'article

L’article Too Good To Go, l’appli qui lutte contre le gaspillage alimentaire est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/too-good-too-go-lappli-qui-lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire/feed/ 1
Du courage ! Isabelle Saporta https://www.smartplanete.org/du-courage-isabelle-saporta/ https://www.smartplanete.org/du-courage-isabelle-saporta/#respond Mon, 27 Mar 2017 17:27:07 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=1772 « Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront» d'Isabelle Saporta est paru le 22 février 2017. Décryptage du livre et de son auteur.

L’article Du courage ! Isabelle Saporta est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

DU COURAGE 

ISABELLE SAPORTA

Auteur aux propos engagés, de grands ouvrages dont certains ont fait polémique, comme « Le Livre noir de l’agriculture », « Foutez-nous la paix ! » ainsi que « Vino Business » qui a également un documentaire au même nom. Co-réalisatrice du documentaire « Manger peut-il nuire à notre santé ? ».

Isabelle Saporta nous a dévoilé son dernier livre le 22 février 2017, qui s’intitule « Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront». Nous avons décidé de faire un point sur celui-ci et sur le parcours de son auteur. Cette dame qui ne manque pas de courage.

Journaliste d’investigation, chroniqueuse, Philosophe et surtout  engagée contre les lobbys et pour la défense des agriculteurs, Isabelle Saporta a retenu toute notre attention.

QUI EST ISABELLE SAPORTA ?

 

Isabelle Saporta c’est tout d’abord des études : diplômé de l’institut d’études politiques de Paris ainsi qu’un doctorat en science politique à l’université de Versaille-Saint-Quentin-en-Yvelines, mais pas que !

Isabelle c’est aussi une certaine expérience dans le milieu des médias : collaboratrice au magazine Marianne dans la rubrique « Savoir-vivre », préparatrice des émissions de Jean-Pierre Coffe sur France Inter (« ça se bouffe pas, ça se mange »). Puis chroniqueuse pour l’émission Bourdin & Co dan la rubrique « Conso ». Enfin elle choisie de travailler en tant que chroniqueuse sur France 2 avec Thomas Thouroude. Le 13 janvier dernier, suite à une altercation avec Maud Fontenay, elle décide de quitter cette même émission « Actuality ». Elle s’explique par un tweet posté le lendemain : «Chers tous, le clash avec Maud Fontenoy m’a décidée. Ma place n’est pas dans Actuality mais sur le terrain à lutter à vos côtés ».

Mais elle est surtout engagée. Un engagement pour la défense des Agriculteurs et contre les lobbys qui nous empêche d’avoir de la bonne nourriture dans nos assiettes.

Son but c’est la transparence alimentaire, que l’on sache ce que l’on mange pour adopter une alimentation éco-responsable, saine et locale. Pour elle, il n’y a pas de meilleure solution pour faire changer les habitude des consommateurs et donc des grand groupes agroalimentaire. Car bien sûr, c’est la demande qui crée l’offre. Et la demande, c’est nous, consommateurs.

 

« DU COURAGE ! EN FINIR AVEC CES TRAHISONS QUI NOUS TUERONT »

 

Dans ce livre, Isabelle Saporta nous fait part de son ras le bol concernant le poids trop important qu’ont les lobbys sur les décisions prises par le gouvernement. Elle nous explique ses 15 ans de lutte acharnée contre ce gouvernement qui n’arrive pas à contrer ses personnes qui décident de notre avenir.

La déclaration nutritionnelle, les cantines scolaires, l’hygiène de l’industrie laitière, les pesticides, l’agro-écologie, la souffrance animale… Tout y passe ! Et pour notre plus grand bonheur !

Le livre met en avant principalement son combat pour que l’étiquetage nutritionnel soit simplifié aux yeux des consommateurs, pour qu’ils sachent enfin ce qu’ils mangent ! Une loi a enfin été voté le 13 décembre 2016. Elle porte le nom de « Déclaration Nutritionnelle » et s’applique sur les denrées alimentaire pré-emballées. Et Isabelle n’y est pas pour rien !

 

QU’EST-CE QUE LA DÉCLARATION NUTRITIONNELLE ?

 

L’objectif est simple : Donner aux consommateurs un étiquetage simplifié qui permettra a celui-ci de savoir en un instant si un produit est favorable à sa santé ou non. Cette déclaration nutritionnelle prendra la forme d’une étiquette apposée sur chaque produit. Celle-ci ira de A à F et du Vert au Rouge. Cette étiquette comprendra également la valeur énergétique, la quantité de matières grasses, d’acides gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines et de sel.

La différence principale avec la précédente loi de « l’étiquetage nutritionnel », qui était volontaire,  est que celle-ci est désormais obligatoire. De plus, elle devra adopter une taille de police minimum afin qu’elle soit lisible par tous.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger la fiche pratique de la Déclaration Nutritionnelle en cliquant ici.

 

POUR QUELS PRODUITS CETTE LOI S’APPLIQUE T-ELLE ?

 

Toute denrée alimentaire pré-emballée devra porter cette étiquette.

Seul quelques exceptions existent :

– les aliments non transformés qui ne comprennent qu’un seul ingrédient ou une seule catégorie d’ingrédient ;

– les infusions de fruit, de plante ou le thé ;

– les packaging ayant une surface inférieure à 25 cm2.

 

SYNOPSIS

 

« Le courage serait un mot désuet. Un terme qui appartiendrait à un passé révolu, au temps où le « système », la « finance », les « lobbys », « Bruxelles » n’auraient pas encore fait main basse sur notre libre arbitre.

A l’évocation de ce terme, vous verrez se dessiner un sourire au mieux gêné, plus souvent condescendant, sur le visage de nos élites. Depuis 15 ans, j’assiste, atterrée, à la mise à mort des agriculteurs vertueux assommés sous des tombereaux de normes et de réglementations tatillonnes.

Depuis 15 ans, j’observe les lobbys dicter leur tempo, usant de leurs vastes réseaux pour stopper les réformes qui sauveraient notre santé et l’environnement.

Depuis 15 ans, je constate, la boule au ventre, les mêmes reculades, la même stigmatisation de Bruxelles, le même travail de sape des grands argentiers mus par leur seul intérêt.

Pendant ces 15 ans, les politiques ont été incapables de tenir bon et de s’élever pour protéger nos enfants des pesticides ou pour que nous sachions enfin ce que nous mangeons.

Stop ! Assez de cette lâcheté. De sacrifier notre bien-être, notre planète et l’intérêt des générations futures.

Si nos dirigeants ne souhaitent pas changer le monde, nous si. Et du courage, nous en avons à revendre. »

NOTRE AVIS

 

Un livre qui fait du bien, des idées auxquelles nous adhérons totalement. Nous sommes pour la transparence des aliments. Nous souhaiterions également que les agriculteurs aient plus de pouvoir contre ces géants qui leur prennent tout le marché.

Des noms, des chiffres, des exemples qui illustrent parfaitement les propos de l’auteur. Pour nous, « Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront » est le livre coup de point du début d’année 2017.

 

Merci Isabelle.

Auteur : Isabelle SAPORTA

Titre : « Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront »

Parution : 22 février 2017

Auteur : Isabelle SAPORTA

Titre : « Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront »

Parution : 22 février 2017

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

Du courage ! Isabelle Saporta

« Du courage, en finir avec ces trahisons qui nous tueront» d'Isabelle Saporta est paru le 22 février 2017. Décryptage du livre et de son auteur.

La permaculture

La permaculture c'est allier culture et respect de la terre. Ou comment optimiser ses récoltes sur un petit espace, de façon écologique.

L’article Du courage ! Isabelle Saporta est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/du-courage-isabelle-saporta/feed/ 0
La coupe menstruelle, pour votre santé et celle de la planète https://www.smartplanete.org/la-coupe-menstruelle-pour-votre-sante-et-celle-de-la-planete/ https://www.smartplanete.org/la-coupe-menstruelle-pour-votre-sante-et-celle-de-la-planete/#respond Sun, 26 Mar 2017 11:50:16 +0000 https://www.smartplanete.org/?p=1718 Les protections hygiéniques sont une catastrophe pour votre santé et celle de notre chère planète. Il est devenu indispensable pour vous mesdames de passer à la coupe menstruelle. Elle est économique, écologique et protège votre fleur vaginale.

L’article La coupe menstruelle, pour votre santé et celle de la planète est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>

LA COUPE MENSTRUELLE

POUR VOTRE SANTÉ ET CELLE DE LA PLANÈTE

Ce sujet est souvent tabou, il met mal à l’aise, ou fait sourire pour certains. Mais croyez-nous, il est pourtant bien plus grave que vous ne le pensez. On ne va pas y aller pas quatre chemins, les protections hygiéniques ne sont pas franchement écologiques. Bien sûr, elles sont indispensables, mais à quel prix ?

45 milliards de serviettes et tampons hygiéniques sont consommées chaque année dans le monde. Il faut en moyenne 500 ans pour que ceux-ci se dégradent entièrement. Selon Greenpeace, cette industrie est l’une des plus polluantes qu’il soit. 

Nous allons donc vous parler de l’impact des protections hygiéniques sur la planète, votre santé et votre porte monnaie. Enfin, nous vous montrerons le chemin vers une solution beaucoup plus écologique et hygiénique qui est la coupe menstruelle (ou Cup).

Voir article sur les cosmétiques naturels.

« 500 ANS, C’EST LE TEMPS QUE MET UNE PROTECTION HYGIÉNIQUE JETABLE À SE DÉGRADER ENTIÈREMENT. »

TROIS RAISONS D’ARRÊTER LES PROTECTIONS HYGIÉNIQUES JETABLES

 

 

1 / L’HYGIÈNE INTIME, UN GOUFFRE FINANCIER

 

Malgré le fait que la « Taxe tampon » ai été voté, les protections hygiéniques représenteraient en moyenne 650€ de dépense annuelle, soit 23 500€ au cours de la vie d’une femme (source : étude britannique parue dans le Huffington Post). Cette dépense concerne tous produits hygiéniques confondus et soins annexes.

 

2 / LE TAMPON HYGIÉNIQUE, UN PRODUIT MORTEL

 

Les protections ont beaucoup évoluées depuis leur création. Pour cela, les industries ont du faire preuve d’imagination pour éradiquer la concurrence. Des produits plus absorbants, plus confortables, moins contraignants. Résultat ? Ils sont truffés de produits chimiques réellement dangereux, voir tout simplement mortels. Quoi, vous ne le saviez pas ? C’est normal, il est impossible de trouver la compositions de ses produits « hygiéniques » sur leur boîte d’emballage.

 

Voici la composition d’un tampon hygiénique que vous trouverez dans tout commerce, ou dans votre salle de bains :

  • Polyacrylate de sodium : Lui, vous pouvez le remercier, il est celui qui absorbe tout. Grâce à celui-ci, le tampon est capable d’absorber jusqu’à 800 fois son poids. Malheureusement, il est également à l’origine du syndrome du choc toxique : Propagation de staphylocoques dorées dans votre corps. Ce syndrome a été mis au grand jour en 2015 par une parisienne de 19 ans, touchée par l’histoire du mannequin Lauren WASSER qui a perdu une jambe suite à cette maladie. Elle a ensuite lancé une petition afin de prévenir la marque Tampax, des effets secondaires. Cette maladie reste rare mais est principalement causée par l’absorption du polyacrylate de sodium par les paroies vaginales.
  • Le coton : pourtant sain par son aspect, il est principalement cultivé à grand renfort de pesticides.
  • La viscose qui est le composant principal du tampon. Un composent 100% synthétique.
  • Le petit plus : Aluminium, Alcool, additifs de parfum particulièrement irritants, hydrocarbures, pesticides.
  • Finissons par le meilleur : Le blanchiment de ceux-ci (qui n’est absolument pas nécessaire, mais seulement ici pour renforcer l’image de pureté du produit), laisse des traces de Dioxine. Vous savez ce qu’est la dioxine ? D’après Greenpeace, « la dioxine est l’une des substances synthétiques les plus toxiques jamais étudiée ». L’impact sur la santé est plutôt impressionnant car il serait la cause de l’endométriose, de dysfonctionnements des ovaires. Il multiplierai également les risques de ne pas mener une grossesse à terme, ainsi qu’un changement hormonal et des risques de cancer (voir les aliments anti-cancer : corossol et thé).

Ces produits sont également présents dans la plupart des mouchoirs, serviettes hygiéniques, certaines couches de bébé..etc.

Ces produits toxiques s’amplifient au contact de la paroi vaginale qui est très absorbante. Le problème est que notre corps ne sait pas rejeter ces produits. Ils s’accumulent donc durant toutes ces années et créent les maladies cités ci-dessus.

Pour plus d’informations sur les composants des protections hygiéniques, vous pouvez jeter un oeil à la liste complète des matières utilisées, édité par 60 millions de consommateurs et mise à jour récemment. Voir la liste.

 

3 / L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES PRODUITS HYGIÉNIQUES JETABLES

 

En introduction, nous vous parlions du nombre de protections hygiéniques jetables utilisées par une femme au cour de sa vie. Imaginez l’impact qu’ont ceux-ci sur l’environnement. Multipliez 45 milliards par le nombre d’années où une femme a besoin de protections hygiéniques, multipliez le par 500 années pour qu’ils se dégradent. Imaginez maintenant l’impact qu’a ce produit sur la planète !

De plus, malgré les interdictions, nombreuses sont les protections jetées directement dans les toilettes. Or, ce geste a un impact immense sur notre écosystème.

La fabrication de ceux-ci engendre également une pollution monstrueuse. Pour la stérilisation des produits, de nombreux produits chimiques sont utilisés. Pour la coloration des protèges slip et tampons, du chlore est également utilisé.

Même si certains tampons se disent 100% cotons, c’est la plante qui demande le plus d’eau pour sa culture : entre 7000 et 29 000 litres d’eau sont utilisés pour produire 1 kilo de coton. De plus, la culture du coton consomme 25% des pesticides utilisés dans le monde.

Les protections hygiéniques sont principalement composées de viscose et de plastique, dont nous avons pas besoin de vous détailler l’impact que ceux-ci ont sur la planète.

Il faut également savoir qu’un tampon ou une serviette met autant de temps qu’une bouteille plastique pour se dégrader totalement, soit 500 ans. Ces produits n’étant pas recyclables, ils sont soit incinérés, soit… enterrés !!!

Les protections hygiéniques sont donc un gouffre financier, un danger réel sur la santé des utilisateurs, et représentent l’une des industries les plus polluantes au monde.

Quelles sont donc les solutions écologiques, économiques et hygiéniques disponibles aujourd’hui ?

LA CUP, OU COUPE MENSTRUELLE

 

QU’EST-CE QUE LA COUPE MENSTRUELLE ?

 

La coupe menstruelle est une petite révolution dans l’industrie de l’hygiène féminine. Pourquoi ? Grâce à son système simple d’utilisation, réutilisable et en silicone (validé pas le corps médical), celle-ci est économique, écologique et se soucie de la santé de ses utilisatrices.

Son fonctionnement est simple, il suffit de la positionner dans le vagin afin qu’elle puisse recueillir les flux de la menstruation.

Elle a été étudiée pour ne pas glisser et ne pas déranger dans les mouvements. Elle a la forme d’un petit conne muni d’une petite tige qui permet de la retirer facilement. Elle mesure entre 40mm et 60 mm de diamètre, selon la taille. Elle doit être vidée toutes les 12h au maximum.

1 / AVANTAGE ÉCONOMIQUE :

Cette pure merveille est réutilisable pour une durée de 10 ans ou 5 ans selon les modèles. En effet, sa composition en silicone la rend lavable facilement. Celle-ci a un prix moyen compris entre 13€ et 30€ (soit l’équivalent de deux ou trois boîtes de tampons). Prenez alors vos dépenses annuelles en serviettes ou tampons hygiéniques et multipliez les par 10.

Intéressant non ?

 

2/ LA CUP PREND SOIN DE VOUS ET DE VOTRE SANTÉ

 

La cup est faite en silicone ou TPE, différents selon les marques, mais toujours en accord avec le respect de votre flore vaginale. Par son fonctionnement simple et différents des absorbants hygiéniques, la coupe menstruelle évite ainsi les mycoses et mauvaises odeurs. Comment ? Car elle ne maintient pas l’humidité au contact du vagin.

Sa composition vous évitera ainsi les allergies et sécheresses vaginales liés aux produits toxiques et « super-absorbants » utilisés pour les tampons et serviettes.

Ils sont bien loin tous les dangers de la dioxine, viscose et autres substances chimiques, vous ne trouvez pas ?

3/ UN GRAND GESTE ÉCOLOGIQUE 

 

Malgré le fait qu’elle soit fabriquée en silicone elle a tout pour plaire à notre chère planète ! Elle peut durer jusqu’à 10 ans, est lavable et réutilisable. Vous n’aurez pas besoin d’utiliser de produits chimiques pour la stériliser, seulement un bon nettoyage avec de l’eau bouillante fera l’affaire.

Fini donc les produits jetables qui polluent. Avec la Cup, vous avez une idée de ce qu’elle deviendra dans 10 ans. Puisque c’est la durée de celle-ci !

 

4/ COMMENT CHOISIR SA CUP ?

 

 Il existe souvent 2 tailles dans la plupart des marques disponibles :

– Une petite taille dédiée aux jeunes femmes de leurs premières règles à leur 30 ans environs. Cette taille est également préconisée pour les femmes ayant accouché par césarienne.

– Une grande taille pour les femmes ayant plus de 30 ans et ayant des règles abondantes, ainsi que pour les femmes ayant accouché par voie basse.

Voilà les éléments qui vous serviront à choisir votre coupe !

 

5/ QUELLE MARQUE CHOISIR ?

 

La plupart des cup disponibles sont fabriquées en France (ce qui est un avantage supplémentaire concernant l’empreinte carbone). Il existe un certains nombre de marques sur le marché : Mooncup, la coupe menstruelle Meluna, LunacopineFleurcup, Lamazuna..etc

Chez Smart Planète, nous avons recueillie les informations afin de vous proposer les trois marques qui semblent, pour nous et pour leurs utilisatrices, les meilleures du marché :

 _____________________________

FLEURCUP

Née d’une fabrication française, c’est la numéro un des ventes. Et pour cause, elle est également la plus appréciée : 4,5 étoiles sur 5 pour plus de 180 utilisatrices.

Elle est fabriquée en silicone médical, ne contient aucun produit toxique, est sans parfum et donc sans risque d’allergie.

Plus d’informations ici.

 _____________________________

MISSCUP

Elle est fabriquée également en France, livrée avec une pochette lavable en toile de jute.

Disponible en 2 couleurs : Classic / Rose

Plus d’informations ici

_____________________________

MELUNA 

Celle-ci est fabriqué en Allemagne, mais nous vous la proposons car elle dispose de trois tailles, dont une intermédiaire pour les personnes qui se situeraient entre deux.

La tige est fabriquée en TPE médical (Thermoplastique Elastomère).

Hypoallergénique, cette coupe menstruelle ne contient aucun agent blanchissant, agent déodorant, parfum ou gels absorbants. C’est également la seule cup fabriquée sans PVC, Silicone, Latex, Protéines et est donc anti-allergène.

Plus d’informations ici.

Partagez cette infographie 

Copiez le code ci-dessous et intégrez-le à votre article :

<a href= »https://www.smartplanete.org/soins-et-beaute-naturels/la-coupe-menstruelle-pour-votre-sante-et-celle-de-la-planete/ »><img src= »https://www.smartplanete.org/wp-content/uploads/2017/05/Comparaison-cup-tampon.jpg » alt= »Comparaison de la coupe menstruelle et du tampon par SmartPlanete.org » width= » » border= »0″ /></a>
<p style= »text-align: center; »>

_____________________________

Pour finir voici l’avis d’une Gynécologue sur la coupe menstruelle :

Ne pensez-vous pas qu’il serait temps de changer sa protection pour la planète et surtout pour votre santé ?

Convaincue ? N’hésitez pas à en parler autour de vous et à partager un maximum afin de diffuser le message aux femmes qui n’ont pas encore eu échos des dangers des protections hygiénique jetables !

Un dernier conseil pour la route, voici le pliage à effectuer pour insérer votre cup sans aucun soucis :

 plier-pincer-couper-menstruelle

À bientôt !

L’équipe SmartPlanete

AUTRES SUJETS POUVANT VOUS INTÉRESSER

La coupe menstruelle, pour votre santé et celle de la planète

Les protections hygiéniques sont une catastrophe pour votre santé et celle de notre chère planète. Il est devenu indispensable pour vous mesdames de passer à la coupe menstruelle. Elle est économique, écologique et protège votre fleur vaginale.

Produits cosmétiques naturels

Les produits de beauté sont nocifs pour l'homme et pour la planète. Nous vous donnons les solutions pour contrer le mouvement.

L’article La coupe menstruelle, pour votre santé et celle de la planète est apparu en premier sur SmartPlanete.

]]>
https://www.smartplanete.org/la-coupe-menstruelle-pour-votre-sante-et-celle-de-la-planete/feed/ 0